L’Eglise va assister les victimes

n.c.

Page 1

Jeudi 2 septembre 2010

Le malaise est total parmi les catholiques. L’Eglise va créer une cellule de soutien aux victimes des prêtres pédophiles.

Motus et bouche cousue. Quatre jours après la révélation des conversations du cardinal Danneels avec l’évêque pédophile de Bruges, Roger Vangheluwe, et sa victime, l’archevêque, les évêques, le Vatican se taisent dans toutes les langues.

Seul Godfried Danneels sort du bois, par l’intermédiaire de son avocat, pour dénoncer « l’assassinat moral » à son égard.

L’Eglise se tait, laisse passer l’orage Danneels. Toutefois, la conférence épiscopale annoncera ce lundi la création d’une structure de soutien aux victimes des prêtres pédophiles.

Cette cellule prendra le relais de la défunte Commission Adriaenssens et sera composée d’un avocat, d’un psychologue et d’experts susceptibles d’apporter une aide concrète aux victimes qui pourront, le cas échéant, déposer plainte immédiatement.

Mais le malaise est profond parmi les catholiques. L’archevêque Léonard n’apprécie guère l’attitude de son prédécesseur, Danneels.

L’affaire fait également des vagues à Rome.

p.2 l’édito

p.2 & 3 notre dossier

P.3 la réponse

de l’avocat de Danneels