L’examen du dossier Scientologie reporté

n.c.

Mardi 12 mai 2009

La chambre du conseil de Bruxelles n’a pas entamé les débats sur le règlement de la procédure dans le dossier impliquant l’Eglise de Scientologie. Elle a reporté cet examen à une date indéterminée, a-t-on appris auprès d’un des avocats des douze personnes inculpées, Me Xavier Magnée. Le parquet demande le renvoi en correctionnelle de 12 personnes et de deux associations dans ce dossier d’escroquerie, d’extorsion, d’exercice illégal de la médecine, d’infraction aux pratiques de commerce et d’organisation criminelle. La défense de plusieurs inculpés a demandé neuf devoirs d’enquête complémentaires. La chambre du conseil devra dire si ces devoirs sont nécessaires. Si elle refuse, les demandeurs pourront faire appel devant la chambre des mises en accusation.