L’Académie royale sur la planète e-book

NIZET,ADRIENNE

Page 36

Mercredi 3 octobre 2012

Livres Le numérique et le poche, deux nouveaux défis pour la vénérable institution

L’idée, c’est de faire converger deux expertises, explique Laurent Kinet, de la maison d’édition liégeoise L’Aurore. Celle de l’Académie sur les contenus et la nôtre sur le digital. » Ensemble, les deux partenaires lancent un projet novateur. Désormais, tout livre imprimé par l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, en pleine cure de jouvence, aura son pendant numérique. Non pas un PDF dupliqué de l’édition papier mais une version retravaillée, spécialement mise en forme pour une lecture spécifique, sur tablette, liseuse ou écran. Avec aussi, pour certains titres qui s’y prêtent particulièrement, comme Le jardin botanique de Bruxelles de Denis Diagre-Vanderpelen, richement illustré, des enrichissements très travaillés.

« Nous ne prônons pas le tout numérique mais une vraie complémentarité entre les deux supports, poursuit Laurent Kinet sous le regard enthousiaste d’Hervé Hasquin, le secrétaire perpétuel de l’Académie. L’utilisation du numérique peut aider au rajeunissement des lecteurs, à la promotion du savoir… Et il peut rendre le savoir inépuisable. » Ce qui est sûr, c’est qu’il contribue, comme d’autres initiatives récentes, à la modernisation de l’image de l’institution. Qui, visiblement, sait s’entourer. Les livres issus de la collaboration avec L’Aurore sont impeccablement réalisés et, à coups de nombreuses photos et même de vidéos (une autre des possibilités du numérique…), les textes proposés semblent plus accessibles. Leur mise en vente sur les sites d’e-commerce les plus répandus (Amazon, iTunes…) dont est coutumière la maison liégeoise devrait également multiplier l’audience de ces publications. Ils sont évidemment aussi disponibles sur le site des éditions de l’Académie.

Qui, elle, garde la main sur la ligne éditoriale, et mise sur la diversité des titres et des sujets abordés. « Ce seront à la fois des essais et des synthèses, commente Hervé Hasquin. Il faut également une vraie qualité d’écriture, l’exigence reste la même ». Seule l’époque change. « C’est une façon assez neuve de travailler dans le monde éditorial, confirment les intéressés. La réconciliation de deux mondes. »

www.academie-editions.be

Petits formats

L’Académie en poche

Tous les regards sont aujourd’hui tournés vers le numérique. Mais l’Académie royale présente également une autre innovation dans sa politique éditoriale : elle crée une collection de poches. Quatre titres ont déjà paru (les trois ci-dessous plus Habiter sur Mars ?), et deux titres supplémentaires seront désormais publiés chaque mois. De courts textes, de petits formats, pour un prix tout à fait raisonnable. Eux aussi déclinés en version numérique, cela va de soi.