L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR:GENERALITES

n.c.

Page 28

Mardi 8 juin 1993

L'enseignement supérieur: généralités

L'enseignement supérieur organisé par la loi du 7 juillet 1970 comprend, d'une part, l'enseignement universitaire et, par ailleurs, les sept secteurs d'enseignement supérieur suivants: enseignement supérieur agricole, artistique, économique, paramédical, pédagogique, social et technique. La loi du 15 juillet 1985 a créé un enseignement supérieur maritime.

L'enseignement supérieur est aussi divisé en deux types d'enseignement:

1) un enseignement de type long, c'est-à-dire de niveau universitaire et organisé en deux cycles de deux au moins; toutes les études universitaires sont de type long; les études d'ingénieur commercial, d'ingénieur industriel, d'architecture, de licence en traduction et interprétariat et les licences en sciences commerciales organisées dans des instituts supérieurs sont également de type long;

2) un enseignement de type court, c'est-à-dire organisé en un cycle qui peut comprendre trois ou quatre années d'études.

CONDITIONS GÉNÉRALES

D'ACCÈS

Tous les étudiants qui obtiennent au terme d'un enseignement secondaire général, technique ou artistique complet (six ans) le certificat d'enseignement secondaire supérieur (CESS) et le diplôme d'aptitude à l'enseignement supérieur (DAES) ont accès à l'ensemble des études supérieures. Certaines études supérieures sont organisées également dans l'enseignement de promotion sociale (cours du soir ou de week-end). Mais leur durée est souvent plus longue.

Pour entreprendre des études supérieures de type long, il faut être en possession du CESS et du DAES, ou un titre équivalent.

Pour entreprendre des études supérieures de type court, l'étudiant doit posséder le CESS (certificat d'enseignement secondaire supérieur) ou un titre reconnu équivalent, ou encore:

- pour les études d'auxiliaire social, réussir un examen d'entrée;

- pour les études paramédicales, réussir l'épreuve préparatoire aux études supérieures paramédicales organisée par le Jury de la Communauté française.

Mais attention: de plus en plus d'instituts exigent le DAES et imposent parfois des conditions d'admission particulières.

Pour entreprendre les études d'ingénieur civil (Faculté de sciences appliquées), un examen d'admission est toujours requis.

L'enseignement secondaire professionnel complet (6 ans) ne donne pas accès aux études supérieures mais une 7e professionnelle spécifique organisée depuis septembre 1987 délivre le CESS donnant accès aux études supérieures de type court (voir commentaires de l'enseignement secondaire). Quelques sections professionnelles secondaires supérieures donnent accès à l'enseignement professionnel complémentaire dans les sections suivantes: infirmier(ère) hospitalier(ère), habillement et arts décoratifs.

Toutes les sections organisées par les instituts supérieurs sont mixtes.

La polyvalence du certificat d'enseignement secondaire supérieur permet toutes les orientations ultérieures. Il est nécessaire pourtant qu'il y ait une correspondance suffisante entre la section secondaire suivie et les études supérieures envisagées.

Pour rappel: la réussite de l'examen d'admission aux études de candidat ingénieur civil, de candidat en sciences physiques ou mathématiques ou de candidat ingénieur agronome est sanctionnée par un diplôme légal assimilé au DAES (diplôme d'aptitude à accéder à l'enseignement supérieur) et au CESS (certificat homologué d'enseignement secondaire supérieur). Il donne l'accès en Belgique à tout l'enseignement supérieur, y compris l'enseignement universitaire ainsi que l'accès dans le secteur privé et aux emplois du niveau 2 (rédacteur) dans les administrations et les services de l'État.