L'Iran devant l'AIEA Autre dossier nucléaire ultra-sensible : le régime conservateur iranien

AFP

Page 7

Lundi 19 septembre 2005

L'Iran devant l'AIEA

Autre dossier nucléaire ultra-sensible : le régime conservateur iranien a pris le risque calculé de la confrontation diplomatique en signifiant qu'il ne renoncerait pas à l'enrichissement d'uranium, quelles que soient les conséquences à partir de lundi à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Dans un discours très dur à l'encontre des Occidentaux aux Nations unies, samedi, le président Ahmadinejad a opposé une fin de non-recevoir aux exigences européennes et américaines que son pays cesse toutes ses activités relatives à l'enrichissement. Réunie à partir de lundi à Vienne, l'AIEA doit désormais décider des suites à donner au refus iranien. (AFP.)