l'utopie

REY,ALAIN

Page 32

Mercredi 5 mai 1999

L'UTOPIE

L'utopie représente un idéal politique ou social qui ne tient pas compte de la réalité, et qui est, en fin de compte, «irréalisable».

Le mot fut forgé de toutes pièces pour désigner une île, l'île d' Utopia, dans un roman anglais du XVIe siècle dont le titre latin peut être traduit ansi: «Sur la meilleure Constitution d'une République». Dans ce roman, Thomas More critiquait la propriété privée et le régime monarchique et décrivait l'organisation d'un état insulaire où régnait un communisme idéal.

La forme latine du mot, utopia , fut francisée en utopie par Rabelais quinze ans plus tard. Elle signifie étymologiquement «nulle part». Ce mot est formé à partir du grec: d'une part le préfixe privatif ou («non»), d'autre part topos («lieu»), que l'on retrouve dans «topologie», «toponymie», etc.

Au XIX e siècle, les utopistes, partisans de projets sociaux et politiques inspirés par le roman de Thomas More, furent unanimement critiqués, par la gauche autant que par la droite; au socialisme utopique de Proudhon et de Charles Fourier, Marx et Engels prétendirent opposer un socialisme «scientifique».

ALAIN REY

Pour en savoir plus: «Dictionnaire historique de la langue française», le Robert, 1998.