La fibre sociale de Tilman

DRUEZ,NICOLAS

Page 10

Samedi 26 avril 2008

Somme-Leuze Action Damien

La PME pharmaceutique ajoute des axes sociaux et de développement durable à sa stratégie économique.

Gélules, crèmes, comprimés… On en oublierait presque ce qui a fait sa renommée, les « Tisanes Ardennaises ». La société Tilman a développé, en quelques années, une gamme complète de produits de phytothérapie, à base de plantes.

Elle est devenue un laboratoire de référence en Europe. « Plusieurs de nos produits ont le statut de médicament », souligne l’administrateur-délégué, Jean-Noël Tilman. Au siège de l’entreprise, à Baillonville (Somme-Leuze), une odeur d’extrait de plante chatouille les narines dès la porte d’entrée. C’est la matière première de la société, importée des pays de l’Est et du bassin méditerranéen. Mais le patron ne pense pas uniquement « business ».

Il rêve un jour de monter une fondation Tilman. En attendant, l’homme apporte sa pierre à l’édifice du développement durable. En interne, d’abord. « L’environnement me préoccupe. Nos matières premières sont produites par la nature », rappelle-t-il. La flotte des véhicules est par exemple équipée au LPG.

« Nous avons instauré le tri des déchets à tous les niveaux et nous étudions le moyen d’arriver à une autonomie énergétique », ajoute Jean-Noël Tilman. L’administrateur-délégué a aussi le regard tourné sur le monde.

C’est ce qu’il appelle l’axe social de son action. En 2005, un investissement a été réalisé au Burkina Faso, pour favoriser la production locale de médicaments à partir de plantes. Et depuis janvier 2008, Tilman s’est engagé en faveur de l’Action Damien. Par boîte de tisane Biolys vendue, elle verse dix centimes à l’ONG. « Avec seulement 40 euros, il est possible de traiter une personne atteinte de la tuberculose ou de la lèpre », dit-il. La société espère écouler, cette année, 400.000 boîtes. « Nous avons atteint le chiffre de 100.000 au premier trimestre », se réjouit le patron. Un premier chèque de 10.000 euros a donc été remis, cette semaine, aux responsables de l’Action Damien. De quoi donner un espoir de guérison à 250 personnes.

L’entreprise ne manque pas d’ambition, avec une croissance annuelle du chiffre d’affaires de 15 %. L’an prochain, elle réalisera une extension de son site. A moyen terme, il est prévu de construire une nouvelle usine, pour assurer la fabrication de produits comme des sirops, des sprays… Tilman a par ailleurs été récemment reconnu comme laboratoire pour l’Arabie Saoudite, ce qui lui ouvre les portes du Moyen-Orient.