La grand-croix aux Dardenne

BELGA

Page 3

Lundi 11 juillet 2005

Noblesse La liste des nouvelles recrues

Plusieurs personnalités ont été anoblies ou ont reçu des distinctions honorifiques la semaine dernière. Les arrêtés royaux du 8 juillet 2005 dressent la liste de ces personnes. Le plus inattendu : les frères Dardenne qui ajouteront à leur palme d'or la grand-croix de l'ordre de la Couronne.

Le Roi a par ailleurs accordé la concession du titre héréditaire de baron à Jan Grauls (ambassadeur, président du service public fédéral Affaires étrangères) ainsi qu'à Stanislas Emsens (administrateur de SCR-Sibelco).

La concession du titre personnel de baronne est attribuée à Raymonde Foucart (présidente du conseil d'administration du Centre pour l'égalité des chances) et à Antoinette Pecher (présidente du conseil d'administration de l'Institut des vétérans). La concession du titre de baron a été accordée au chevalier Henrich Apfelbaum (ancien président du Hooge Raad voor diamant d'Anvers), à Luc Bertrand (président d'Ackermans & van Haaren), à Jean duJardin (procureur général émérite de la Cour de cassation), à Jacques Jonet (président de Media-Participations et des éditions Dargaud-Lombard, administrateur d'Assainissement et Amélioration du logement populaire, Assam, à Bruxelles), à Karel Poma (sénateur honoraire, ancien secrétaire d'Etat à l'Environnement, ancien vice-président du gouvernement flamand), à Paul Smets (président émérite du conseil d'administration de l'Office belge du commerce extérieur, président honoraire du Conseil communautaire francophone de la Croix-Rouge), à Paul Van Rompuy (professeur extraordinaire à la KUL) et à Luc Vansteenkiste (président honoraire de la FEB).

La concession du titre de chevalier est attribuée à Claude Desseille (président du Groupe Winterthur-Europe Assurances et de l'Union des entreprises de Bruxelles et d'Assuralia), à Jean-PierreLaurent Josi (Groupe Josi) et Natan Ramet (cofondateur du Musée juif de Malines).

Enfin, des distinctions honorifiques ont été accordées notamment à Gérard Mortier (actuel directeur de l'Opéra de Paris), à Patsy Sorensen (fondatrice et présidente de Payoke, centre d'accueil pour victimes de la traite des êtres humains) mais aussi à Xavier Mabille (président et ancien directeur du Crisp). (B.)