La liesse populaire ternie par un grave accident

AFP

Page 29

Lundi 13 juillet 1998

La liesse populaire ternie par un grave accident

Le triomphe des Bleus, célébré dans toute la France par plusieurs millions de personnes, a été terni lundi par un accident dans lequel 80 personnes ont été blessées par une voiture folle à Paris sur les Champs-Elysées.

La voiture a foncé dans la foule au moment où plus d'un million de supporteurs en délire criaient leur joie sur la célèbre artère, peu avant trois heures, et que la fête semblait partie pour durer toute la nuit. Le véhicule, qui avait réussi à pénétrer sur l'avenue par une voie encore inconnue, a fauché au moins 80 personnes en descendant les Champs-Elysées, entre l'avenue Georges V et l'avenue Montaigne.

Tous les blessés ont été transportés vers les hôpitaux de la Pitié-Salpétrière, Ambroise Paré et Bichat. Onze d'entre eux se trouvaient lundi matin dans un état grave, victimes notamment de traumatismes crâniens, mais leurs jours n'étaient pas en danger, a indiqué Dr Alain Michel, médecin chef des pompiers de Paris.

Selon une source proche de l'enquête, le véhicule à bord duquel se trouvait un couple a été pris à partie par des supporteurs. Certains d'entre eux sont même grimpés sur la voiture.

La conductrice qui avait été identifiée mais pas interpellée, s'est présentée d'elle-même ce matin au commissariat de police d'Elancourt, dans la région parisienne, a-t-on appris de sources informées. Fonctionnaire de son état, âgée de 44 ans, elle a reconnu les faits et déclaré avoir «paniqué». Les policiers n'excluent pas l'hypothèse d'un problème technique sur son véhicule. (AFP.)