La saison de Cyriac est déjà terminée

PAIROUX,ETIENNE

Page 26

Mardi 20 mars 2012

Standard

Dimanche soir, malgré la victoire, José Riga était inquiet. La cause ? Les blessures au genou droit de ses deux attaquants qui n’ont pas terminé la rencontre face à Louvain.

« C’est plus grave pour Cyriac que pour Tchité, pestait le coach principautaire. Les blessures riment souvent avec surcharge et les matchs à répétition. Cela veut dire que le joueur doit tout faire avec plus de difficultés. En attendant, j’espère ne pas retomber dans les soucis connus cette saison ».

Autrement dit, de longues indisponibilités. Malheureusement pour l’entraîneur du Standard, ce sera bien le cas pour un des deux. En effet, la saison de Cyriac est déjà terminée. La résonance magnétique passée lundi après-midi a confirmé l’existence d’une entorse grave à un genou qui a déjà été opéré suite à une entorse précédente occasionnée le 26 décembre 2010, au Cercle. Le 4 janvier 2011, des examens complémentaires confirmaient que les ligaments croisés étaient touchés. Sa saison était, elle aussi, terminée. Devra-t-il repasser sur le billard ? Ce n’est pas exclu. Cela va dépendre de l’évolution de sa blessure qui sera réévaluée la semaine prochaine.

Heureusement, le cas de Tchité est moins grave. Il a lui aussi passé une résonance magnétique mais il ne souffre que d’une grosse contusion résultant d’un coup direct. Il pourra effectuer son retour pour les playoffs.

En conséquence, José Riga n’aura qu’un seul attaquant sous la main pour le déplacement à Malines : le jeune Michy Batshuayi. En janvier, il avait réclamé un avant supplémentaire. La piste Maicon échouait, celle de Bakenga aussi. Le Standard a alors misé sur le jeune nigérian Imoh Ezekiel qui vient encore de marquer deux fois avec les Espoirs contre Saint-Trond. Mais ce sera quand même un peu juste si le Standard entend briller dans les dix matchs des playoffs.