LA SOLIDARITE DE MISE POUR REMETTRE L'OUTIL EN ETAT DE MARCHE ARLON:L'USINE FERRERO REPREND PROGRESSIVEMENT DU SERVICE

BODEUX,JEAN-LUC

Page 17

Mardi 25 octobre 1994

La solidarité de mise pour remettre l'outil en état de marche

Arlon: l'usine Ferrero reprend

progressivement du service

Durant tout ce week-end, on a travaillé ferme sur le site de l'usine Ferrero à Arlon, dans une forte odeur de fumée qui a flotté dans tous les quartiers voisins. Plus de 500 camions ont ainsi déblayé les décombres du hall frigorifique débarrassé de ses débris calcinés, à raison de 60 %. Tout devait être terminé hier soir. Une nouvelle paroi sera reconstruite au bout de l'unité de production et le démontage des parois du hangar pourra débuter.

Le directeur, M. Schivo, était particulièrement heureux de cet esprit de solidarité. Le personnel a vraiment montré son attachement à notre entreprise, travaillant jour et nuit pour remettre l'outil de production en fonction dès que possible.

Ce lundi, la première chaîne de production d'oeufs en chocolat - la plus éloignée des lieux du sinistre - a, à nouveau, fonctionné. Ce mardi, une ou deux autres lignes devraient, elles aussi, être remises en marche. Et les autres devraient suivre, progressivement. Nous ne pourrons malheureusement pas tourner à 100 % dans les jours ou semaines à venir, poursuit M. Schivo. À court terme, il y a encore des odeurs de fumée dans toute l'entreprise et de nombreuses analyses ont été effectuées pour vérifier la qualité des produits. Tout cela s'arrange. D'autre part, les quais de chargement ne peuvent plus être utilisés comme auparavant, à savoir par 35 à 40 camions par jour. La production doit donc être ralentie.

Par contre, le problème de stockage a pu être résolu, toute une série de halls ayant pu être loués dans la région. De leur côté, les experts ont encore analysé, ce week-end, les décombres. L'origine de l'incendie reste officiellement inconnue; un problème de batterie semble être la cause la plus plausible. Rappelons que les dégâts sont estimés à plus de 500 millions.

J.-L. B.