La (vraie) reprise à Francorchamps

FAURE,ERIC

Page 32

Vendredi 8 juin 2007

12 Heures de Spa Belgian Touring Car Series (BTCS) et Belcar en tête d'affiche

Roulez tambours, sonnez trompettes... Le circuit de Spa-Francorchamps retrouve dès ce week-end sa véritable vocation, la course.

Certes les travaux continuent çà et là, notamment en face des stands F1 flambant neufs, sur l'ancien terrain de motocross où la construction d'une tribune a été lancée en vue du Grand Prix.

Quelques « détails » - façon de parler... - doivent encore être peaufinés, par exemple l'installation des boucles de chronométrage un tantinet nécessaires en sports mécaniques. L'organisateur découvre aussi quelques surprises comme une entrée de pitlane tellement étroite qu'une voiture qui y tombe en panne bloque automatiquement le retour au stand de toutes les autres : « Et c'est la même chose en sortie, note Laurent Voogt, le directeur de course, ce qui nous oblige à prévoir un véhicule d'intervention en deux endroits supplémentaires... »

Tout le petit monde qui gravite autour de l'organisation doit trouver ses marques. Quoique... Ces prochains jours, les anciens bâtiments serviront encore de quartier général, le nouveau « paquebot » demeurant vide sauf au rez-de-chaussée où les stands recevront leurs premiers visiteurs.

Mais globalement, le site semble donc prêt à accueillir un meeting de lancement pour lequel les promoteurs des deux principales séries belges ont eu la bonne idée de faire cause commune. En l'occurrence, on accordera quand même la primauté aux BTCS (Belgian Touring Car Series) dont les 12 Heures constituent le rendez-vous majeur ; mais il serait malséant de ranger le Belcar au rang de simple course de prologue.

L'affiche est d'autant plus prometteuse qu'à quelques exceptions près (Corthals, van de Poele, Leinders, Baguette, Saelens, Goossens), la plupart des meilleurs pistards belges seront au départ (à 14 heures) du tour d'horloge désormais réservé aux seules voitures de tourisme.

Côté GT, on compte sur quelques pointures également pour animer les débats longs d'un peu plus de deux heures. Envisagées sous un autre angle, ces deux épreuves permettront de vivre de beaux affrontements entre diverses marques : Renault, BMW, Jaguar, Audi et Peugeot d'un côté, Chevrolet, Mosler, Porsche, Aston Martin et Dodge de l'autre.

Cerise sur ce gâteau « préélectoral », l'entrée sera gratuite pour tout qui aura pris la peine de télécharger un billet sur un des nombreux sites partenaires de l'organisation. Bref, tout paraît réuni pour que ces 12 Heures lancent avec éclat une saison écourtée et cependant capitale pour l'avenir de Spa-Francorchamps.

repères

Evénement. 12 H de Spa, 3e manche des BTCS (Belgian Touring Car Series).

Favoris. Vosse-Bouvy-Franchi, Mollekens-Defourny-Chouvel (Renault Mégane Trophy), Thiry-Radermecker-Duez (Jaguar X-Type Silhouette), Vanbellingen-Coens-Maes (BMW M3 Silhouette), Hemroulle-Verbergt (Audi A4 Silhouette).

A suivre. Une minuscule VW Lupo hybride (moteur biodiesel et électrique) et une BMW 120d ex-usine capable de finir dans le top 8 absolu.

Belcar. Belle explication attendue entre Corvette (Kumpen-Longin), Mosler (Radermecker-Lémeret, Kelders-Lambert), Aston Martin (Coekelbergs-Marschal), Dodge (Heyer-Thomas, Boden-van de Velde, Wauters-Vanthoor) et Porsche (Duez-Maes, Bouvy-Loix, Dumarey-Soulet, Penders-Lamot). Débuts de la Gillet GT3 avec Kuppens-Bovy.

Vendredi 8 juin. 9h-17h45 : essais. 18h : Formule Ford (course 1).

Samedi 9 juin. 9h : warm-up Belcar. 9h25 : warm-up 12 H Spa. 10h10 : Formule Ford (course 2). 11h : course Belcar (125 min). 14h : 12 Heures de Spa (départ).

Entrée. Gratuite, à télécharger sur les sites partenaires de l'organisation.