La Zinneke parade met le désordre à Bruxelles

LEPRINCE,PATRICE

Samedi 19 mai 2012

C’est la bataille pour la pagaille. Un joyeux bordel organisé, tel était le fil conducteur de la Zinneke parade. 85.000 personnes ont défilé dans les rues de Bruxelles.

85.000 personnes ont assisté selon les organisateurs, entre 85.000 et 90.000 selon la police, à la 7ème édition de la Zinneke Parade, qui s’est tenue samedi après-midi dans le centre de Bruxelles. Les différents cortèges de la Zinneke Parade, composés de marionnettes géantes, chars, clowns et autres créatures étranges, ont envahi les rues de Bruxelles à 15h00 précises, dans un joyeux désordre, au son de cloches d’églises, de tambours et autres instruments de musique.

Plus de 2.000 participants étaient répartis sur 22 Zinnodes et ont respecté le thème de cette 7ème édition consacrée au « désordre ».

« La Zinneke est l’éruption d’un volcan qui couve pendant l’année et demi où les participants se rencontrent et confrontent leurs idées », a déclaré Dis Huyghe, responsable communication de la Zinneke Parade. « Elle est le symbole du Bruxellois ouvert, fier d’habiter sa ville et de la transformer en espace joyeux et festif », a-t-il ajouté.

Le blog « Touché-Coulé », destiné à répertorier et cartographier les interventions artistiques « sauvages » dans l’espace public bruxellois, était une des innovations de cette édition 2012. Autre nouveauté : le point de départ différent de chaque char participant au cortège.

Chaque char se trouvait en effet « caché » derrière un rideau dans une rue à proximité du parcours.

Enfin, le défilé s’est terminé avec des pétards et feux d’artifices tirés depuis les 22 points de départs des différents cortège.

(Belga)