Le Germinal propice à un nouveau départ

PAIROUX,ETIENNE

Page 24

Samedi 8 novembre 2008

Standard Les Liégeois doivent se relancer en D1

Brillant sur la scène européenne, le Standard peut-il l’être aussi en championnat ?

En quittant Sclessin, jeudi soir, une question revenait invariablement dans la bouche des supporters liégeois : « Mais pourquoi diable le Standard ne joue-t-il pas comme cela en championnat ? » Et pour cause. Face à Séville, le Standard a sans doute livré sa meilleure prestation de la saison. Sur le terrain, et peut-être en coulisses. A la mi-temps, Sarr a dit à ses équipiers de laisser revenir les joueurs de Séville en premier lieu pour qu’ils soient sifflés par le public et leur mettre ainsi une pression supplémentaire. « Romaric l’a entendu, explique le défenseur sénégalais, et il a insulté ma mère. Le ton est monté et c’est pour cela que l’arbitre m’a appelé avant de donner le coup d’envoi de la deuxième période. Mais il s’est trompé avec Séville en demandant à un autre joueur de venir s’expliquer. Cela dit, on a réglé cela avec Romaric après le match et on a même échangé notre maillot. »

L’anecdote n’est pas anodine. Elle démontre que sur la scène européenne, la garde rouche ne veut nullement s’en laisser conter. Mais si elle veut revivre de tels moments la saison prochaine, elle sait aussi qu’elle doit maintenant régler le tir en championnat.

« Il faut arriver à se faire mal mentalement dans cette compétition belge, soutient Franz Masson, le T3 du Standard. Avec la fréquence des compétitions et le rythme des matchs, on doit tout faire pour garder la même motivation. Et j’ai confiance car il existe dans le groupe des ténors qui sont capables de maintenir tout le monde en éveil. La prise de conscience du problème est un signe qu’on est en train de mûrir. »

Peut-être, mais cela ne s’est pas encore vu. Sauf en coupe d’Europe où certains prennent leurs responsabilités.

« A dix minutes de la fin, j’ai senti que certains commençaient à craquer, qu’il y avait un manque de fraîcheur, analyse De Camargo. Alors on devait être là pour aider les autres, leur dire qu’il ne restait plus que quelques minutes de souffrance. Maintenant, c’est vrai qu’on doit peut-être apprendre à souffrir pendant 90 minutes en championnat. Mais vous savez, en Belgique, tout le monde nous affronte dans l’état d’esprit qui était le nôtre au moment de donner la réplique à Liverpool par exemple. Chaque équipe est motivée à l’idée de battre le Standard comme nous on l’est face à un grand d’Europe. Alors, on doit garder les pieds sur terre. On doit oublier qu’on est champion de Belgique car on ne joue pas au football avec un titre. Dimanche, on ne commence pas le championnat, mais cela doit être un nouveau départ pour nous. »

Passer des paroles aux actes, les Liégeois en sont-ils capables en Belgique ? Tout sera question de motivation.

« Nous n’avons plus rien à montrer en D1 car nous avons prouvé notre valeur sur la scène européenne, souligne Sarr, l’un des rares cadors du vestiaire rouche. Et cela, tout le monde l’a vu en Belgique. Alors, peu importe la manière, on ne doit plus penser qu’à prendre les trois points car, à chaque match de championnat, on affronte une équipe qui dispute une finale. Pour nous, c’est donc plus compliqué qu’en coupe d’Europe. C’est aussi un problème pour le coach. Avant Séville, il pouvait venir donner l’équipe et ne rien dire car on était certain de faire notre match. En championnat, il est obligé de sortir des discours de je ne sais où pour nous motiver. Des joueurs comme Espinoza ou Dante n’ont pas besoin d’être motivés. Defour et Witsel sont des gagneurs eux aussi. En revanche, quelqu’un comme Mbokani doit tout le temps être remotivé. Je vais devoir lui dire que contre le Germinal, il va se retrouver face à quatre Mohamed Sarr ! »

Après un 4 sur 12 sur lequel ils s’accordent pour dire qu’il est indigne de leur nouveau statut, les Liégeois ont bien compris qu’ils doivent impérativement se relancer en championnat pour entamer positivement un programme chargé qui les verra disputer 11 matchs en 39 jours !

Division 1

programme ET CLASSEMENT

11e journée

Cercle Bruges - Zulte-Waregem 2-0

49e : De Smet (1-0) ; 90e : Nyoni (2-0).

Anderlecht - Lokeren sam. 20h00

Arbitre : Verbist.

Mons - Mouscron sam. 20h00

Arbitre : Geldhof.

La Gantoise - FC Dendre sam. 20h00

Arbitre : Gumienny.

Roulers - FC Tubize sam. 20h00

Arbitre : Efong Nzolo.

Courtrai - FC Malines sam. 20h00

Arbitre : Bultynck.

Westerlo - Genk sam. 20h00

Arbitre : Vervecken.

Charleroi - FC Bruges dim. 18h00

Arbitre : Van de Velde.

Germinal Beerschot - Standard dim. 20h30

Arbitre : Breda.

Classement

1.FC Bruges 10712 19823

2.Anderlecht 10 72 1261222

3. Genk 10622171120

Standard 10622161020

5.La Gantoise 1052321 1118

Westerlo 10523151218

7.Mouscron 105 32171217

8.Cercle Bruges 11551161616

9.Lokeren 10316 11615

10. Charleroi 10 442 111314

11.Zulte-Waregem 11461131413

12.Courtrai 1034 3101812

13.Mons 102539149

FC Dendre 10253 1420 9

15.FC Malines 10 26 212228

16.Germinal Beerschot 101459118

17. Roulers 101725175

18.FC Tubize 101 817214

Revue des équipes

Maazou et Akpala voudront se mettre en évidence

n.c.

Brèves (1)!

Maazou et Akpala voudront se mettre en évidence

1 Même s’il n’a pas toujours convaincu, c’est avec une certaine dose de confiance que les Anderlechtois vont affronter Lokeren, le spécialiste du match nul (6). Chez les Waeslandiens, Olivier Doll aura à cœur de placer Nicolas Frutos sous l’éteignoir tandis que Maazou, l’un des trois meilleurs buteurs actuels du championnat (6 buts, comme Mbokani et Akpala), voudra se mettre en évidence après avoir dû faire l’impasse à Mons.

2 En parlant de meilleur buteur, Joseph Akpala se méfiera comme de la peste du déplacement à Charleroi, son ancienne équipe, contre laquelle il aimerait tant faire fructifier son intéressant capital. Victorieux au Standard, le Sporting entend confirmer, face à l’un des autres ténors de l’élite, que ce coup d’éclat n’était pas ponctuel. Histoire, aussi, de retrouver une place plus en adéquation avec ses ambitions initiales.

3 Enfin, dimanche soir, le Standard devra se déplacer au GBA, une équipe en crise qui n’a remporté qu’un seul succès jusqu’ici mais qui a suffisamment de talent(s) pour pouvoir juguler l’hémorragie. Le Standard parviendra-t-il à confirmer sa prestation étincelante de jeudi ou sera-t-il victime du syndrome des lendemains européens qui lui a déjà coûté quelques points ?

Sans Roland Juhasz

ANDERLECHT – LOKEREN

ANDERLECHT – LOKEREN

Sans Roland Juhasz

Roland Juhasz étant suspendu, Ariël Jacobs doit choisir entre Kruiswijk et Sare pour le remplacer. Par contre, Jan Polak est rétabli de sa déchirure musculaire et a repris l’entraînement avec le groupe, mais il n’est pas encore prêt selon son coach. Le Tchèque devrait faire son retour à Bruges, le 16 novembre. Plus de 18.300 places, toutes à 5 euros, ont déjà été vendues pour le match de Coupe de Belgique contre Tournai, mardi (18h) au parc Astrid. Il ne reste pratiquement plus de places assises disponibles. A Lokeren, Pavlovic est suspendu, Golan et Ivens légèrement blessés.

ANDERLECHT (équipe probable). Zitka, Wasilewski, Deschacht, Kruiswijk, Van Damme, Biglia, Gillet, Losada, Vlcek, Boussoufa, Frutos. Réservistes : Schollen, Bruzzese, Sare, Bulykin, Chatelle, Goor, Legear, Rnic, Suarez.

Absents : Iakovenko (non repris), Juhasz (suspendu), Kanu (non repris), Polak (cuisse).

LOKEREN (équipe probable). Copa, Dupré, Doll, Strul, El Mouataz, Mbayo, Overmeire, Tiko, Carevic, Tambwé, Maazou. Réservistes : Lazic, Bouabé, Camara, Demiri, Muharemovic, Touré.

Absents : Pavlovic (suspendu), Golan (mollet), Ivens (cheville), De Wilde (dos), Clappaert (ischios).

MONS – MOUSCRON

Van Gijseghem suspendu, Dahmane out

Mohamed Dahmane s’est occasionné une élongation qui l’empêchera d’affronter Mouscron. Brahami devrait jouer dans l’entrejeu, Jay en défense. En face, avec la suspension de Daan Van Gijseghem et la blessure de Gonzague Vandooren, Enzo Scifo devrait titulariser Alex Teklak et Bastien Chantry. Christophe Lepoint a purgé sa suspension et réintègre logiquement le onze de base.

MONS (équipe probable). Herpoel, Okkonen, Buysens, Mirri, Jay, Brahami, Ragued, Diane, Cordaro, Jarju, Oris. Réservistes : Delwarte, De Pauw, Collet, Dzidic, Migliore, Gueye, Roussel, Nkela.

Absent : Dahmane (élongation).

MOUSCRON (équipe probable). Volders, Chantry, Teklak, Sapina, El Araïchi, Custovic, Assou-Ekotto, Baseggio, Lepoint, Oussalah, Ouali. Réservistes : Slovenciak, Berna, Haghedooren, Diakite, Sishuba, Walasiak, François, Jaycee.

Absents : Van Gijseghem (suspendu), Vandooren (nez cassé), Sakanoko (genou), Deranja (élongation).

Une nouvelle tournante

GERMINAL – STANDARD

GERMINAL – STANDARD

Une nouvelle tournante

Fadiga purge la première de ses deux rencontres de suspension. Au Standard, la logique voudrait que Bölöni fasse confiance à l’équipe victorieuse de Séville. Mais le Roumain aime bien apporter l’une ou l’autre modification à son onze pour soulager certains. En tout cas, Ingrao n’en sera pas puisqu’il est suspendu pour son exclusion au Cercle.

GBA (équipe probable). (équipe probable) Proto, M. Monteyne, Van Dooren, Svetlicic, P. Monteyne, Haroun, Wamfor, Ne, Ederson, Kpaka, Malki. Réservistes : Maes, Dheedene, De Wree, Dheedene, Vandenbergh, Munyaneza, Dosunmu.

Absents : Fadiga (suspendu), Cruz (genou), Lembi (rééducation).

STANDARD (équipe probable). Espinoza, Marcos, Onyewu, Sarr, Dante, Defour, Witsel, Dalmat, De Camargo, Jovanovic, Mbokani. Réservistes : De Vriendt, Mulemo, Goreux, Mangala, Nicaise, Toama, Benko.

Absents : Mikulic (cuisse), Ingrao (suspendu).

CHARLEROI – BRUGES

Camus pas rétabli

Camus a ressenti une vive douleur à la cuisse et n’est toujours pas repris dans le noyau. Mujangi-Bia (mollet) ne s’est entraîné que vendredi et est incertain. A Bruges, seul Blondel est absent. Ciman revient sur le banc.

CHARLEROI (équipe probable). Laquait, Defays, Kere, Vandenbroeck, Sbaï, Smolders, Chabaud, Chakouri, Mujangi Bia, Benjelloun, Iajour. Réservistes : Dewolf, Jehan, Miceli, Sergio, Théréau, Orlando, Habibou.

Absents : Camus (cuisse), Oulmers (genou), Diallo (adducteurs), Baguette (genou).

BRUGES (équipe probable). Stijnen, Demets, Alcaraz, Simaeys, Klukowski, Leko, Clement, Geraerts, Dirar, Akpala, Sonck. Réservistes : De Vlieger, Ciman, Evens, Vargas, Chavez, X, Y.

Absent : Blondel (élongation).

ROULERS – TUBIZE

Barisic et Vandelanoitte suspendus

Barisic et Vandelanoitte sont suspendus, ce qui oblige Cartier à modifier une nouvelle fois sa défense, où Brouckaert et Paternotte devraient débuter.

Roulers (noyau). Sierens, Daineche (?), Mirvic, Oliseh, Hietanen, Van Handenhoven, Provoost, Ouattara, Tanghe, Bétrémieux, Dissa. Réservistes : Bourdon, Jailliti, Dembélé, Lutun, Papassarantis, Soares, Troch, De Wilde, Thompson.

Tubize (équipe probable). Ardouin, Brouckaert, Neels, Paternotte, Mvuezolo, Dufer, Beynié, Haydock, Villano, Santiago, Perbet. Réservistes : Santos De Matos, Lambot, Thiago, Ramael, Karaca, Forschelet, Diafutua.

Absents : Barisic (suspendu), Vandelanoitte (suspendu), Joncheere (talon).