LE GRAND PRIX DE L'UCC, "RAINING STONES" VAINQUEUR

DE DECKER,JACQUES

Page 8

Lundi 10 janvier 1994

Le Grand Prix de l'UCC

«Raining Stones» vainqueur

L'Union de la critique de cinéma belge (UCC) a décerné son Grand Prix à «Raining Stones», de Ken Loach. «Naked», «Reservoir Dogs», «City of Hope» et «One False Move» étaient également parmi les finalistes.

Le premier film doux-amer sur la dépression économique actuelle, la première chronique responsable sur le sujet: le film de Ken Loach, «Raining Stones», a fait sensation à Cannes, cette année.

Présenté à la fin, il secoua le public, le rappelant à des réalités plus proches que celles d'«Adieu ma concubine» ou moins romanesques que «Le Piano». La vie quotidienne dans la banlieue de Manchester durement frappée par le chômage telle que Loach la décrit a une valeur emblématique pour l'ensemble de l'Europe, et c'est ce que les observateurs ont immédiatement applaudi, rendant inévitable que Loach, pourtant déjà détenteur de quelques distinctions sur la Croisette, soit une fois de plus primé.

Soucieux avant tout de déculpabiliser le sans-emploi, de lui rendre sa dignité et peut-être, de ce fait, de lui réinsuffler une combativité politique, Ken Loach y est parvenu en faisant appel à ses qualités de lucidité, d'humour et d'humanité. Ses personnages ont une épaisseur, une tendresse, une naïveté, une ruse qui nous les rendent fraternels. On se souviendra longtemps de son plombier sans ressources qui veut assurer une communion solennelle convenable à sa gamine, se trouve entraîné dans la spirale de prêts qui l'enfoncent davantage, provoque la mort d'un usurier et se trouve absous par le curé de la paroisse, homme de Dieu avant tout homme de coeur...

Un film intensément d'aujourd'hui, pertinent, drôle, chaleureux et très personnel. L'UCC a couronné un des meilleurs cinéastes européens en pleine possession de ses moyens.

J.D.D.