Le parc des Récollets sauvé à Huy

n.c.

Mardi 12 février 2008

Lors du conseil communal convoqué par l'opposition Ensemble lundi soir, le retrait du recours au Conseil d'Etat concernant la modification du plan d'aménagement communal (PCDA) du parc des Récollets a été adopté. Ce qui met fin à un bras de fer vieux de trois ans.

Ce point proposé au vote par l’opposition Ensemble visait à assurer que la Ville ne puisse jamais construire un immeuble sur le dernier espace vert de la rive gauche de Huy.

Les Hutois s’étaient prononcés massivement, lors d’une consultation populaire en avril 2005, contre le projet immobilier. Ils avaient, par le biais des urnes, demandé que leur parc soit épargné.

Le MR a voté contre le retrait en expliquant qu’il n’y aurait pas de bâtiment mais qu’il n’était pas nécessaire de retirer le recours. « Il y a la maison des pensionnés sur ce site, si un jour des aménagements ou des réparations doivent être faits, il vaut mieux que le PCDA le permette », a exposé l’échevine MR de l’Urbanisme.

Ce ne sont donc pas les votes du MR qui auraient pu influencer le retrait. D’autant que l’échevine de l’Enseignement, Micheline Toussaint, celle-là qui avait apporté du crédit à l’affaire des tracts à Huy, et l’échevine des Travaux, Christine Delhaise, ont dit « oui » au retrait du recours. Un conseiller socialiste a voté de la même manière.

« C’est une excellente nouvelle ! », se réjouit Alain Legros, le porte-parole de l’asbl Récollets qui a assisté au vote.

Reste que la présidente de la séance n’a pas déclaré que le point était adopté. Dans la salle, le public a cru en son rejet.

Quant aux autres demandes de l’opposition, notamment celles qui concernent la modification du règlement d’ordre intérieur du conseil communal, elles ont été adoptées pour la plupart. Les prises de vues et de sons seront à nouveau autorisées lors des conseils communaux et les procès-verbaux des séances seront à l’avenir plus complets.

(D’après Belga)