Le pontificat de Jean-Paul II sous la loupe laïque

LAPORTE,CHRISTIAN

Page 18

Vendredi 9 octobre 1998

Le pontificat de Jean-Paul II sous la loupe laïque

Vingt ans de pontificat, ce n'est pas rien... même pour les militants de la laïcité! Parce que Jean-Paul II a joué un rôle de premier plan sur la scène mondiale, influençant la vie des catholiques mais aussi de tous ceux qui ne le sont pas, le Centre d'action laïque n'a pas voulu laisser passer cet anniversaire qui sera célébré le 16 octobre pour emboucher une trompette nettement moins unanimiste que celles qui se feront entendre «urbi et orbi» à propos d'un pape apprécié comme militant des droits de l'homme mais très décrié pour son conservatisme doctrinal et moral.

Le CAL fait d'une pierre deux coups: par la publication de «Jean-Paul II: le dernier pape?», il inaugure une nouvelle collection de «Documents» sous l'enseigne de sa revue «Espace de libertés». La recette? Des approches pointues et originales parues dans la revue mais aussi des analyses de l'actualité la plus récente.

Le dossier , précise Patrice Dartevelle, le directeur de la collection, vise surtout la place de la hiérarchie ecclésiale dans la société qui, depuis deux siècles, a la fâcheuse tendance de vouloir dicter ses choix éthiques et politiques personnels à l'ensemble de la population.

Les laïques ne dénient à personne le droit de suivre les enseignements musclés du pape polonais mais ils n'admettent pas que cela rejaillisse sur les normes de la société civile. Aussi en toile de fond des différents articles perçoit-on le désir des laïques de voir l'Eglise admettre la diversité religieuse et philosophique. Et surtout d'en tirer les conséquences. De l'anticléricalisme primaire? Que nenni, l'éditorial n'a pas oublié de rappeler les espoirs nés du concile Vatican II...

«Jean-Paul II: le dernier pape?» n'esquive pratiquement aucun aspect du pontificat même si l'observateur de l'Eglise «sous Wojtyla» eût aimé y voir aussi un article sur les «troupes de choc papales» comme l'Opus Dei, Communion et libération, etc. L'analyse pourrait du reste être reprise par une bonne partie des catholiques, présents dans le dossier à travers deux chanoines - un tantinet contestataires - Pierre de Locht et François Houtart. Bref, le travail du Centre d'action laïque dépasse le cercle des convaincus.

CHRISTIAN LAPORTE

Le dossier est en vente chez les libraires de presse.