Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs entend enrayer la chute de son chiffre d'affaires Intel recentre sa stratégie et affronte le boom d'Internet

SIMON,CHRISTINE; AFP

Page 5

Lundi 26 avril 1999

Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs entend enrayer la chute de son chiffre d'affaires Intel recentre sa stratégie et affronte le boom d'Internet

Intel, premier fabricant mondial de microprocesseurs, a entamé une véritable mue pour s'adapter au développement d'Internet et du commerce électronique. C'est tout au moins ce que ses responsables viennent d'expliquer aux analystes, réunis à New York. Nous assistons aujourd'hui à une révolution dans la manière de conduire une transaction commerciale , a affirmé Andrew Grove, l'un des fondateurs de l'entreprise de Santa Clara (Californie) qui fabrique plus de 80% des microprocesseurs installés dans les ordinateurs personnels. Les progrès accomplis par Intel pour augmenter les capacités et la vitesse des microprocesseurs, véritables «cerveaux» des ordinateurs, ont permis de faire chuter le prix des PC (personal computers) à moins de 1.000 dollars(moins de 50.000 FB). Le segment des PC à plus de 2.000 dollars a pratiquement disparu , a souligné Paul Otellini, vice-président d'Intel.

Le leader mondial des microprocesseurs met le cap sur la miniaturisation, le fonctionnement en réseau et la téléphonie sans fil qui, à l'instar des nuveaux appareils lancés par Nokia, permet d'accéder à Internet, sans passer par l'ordinateur classique. Développé par Intel qui cible le marché grand public, «Anypoint», actuellement disponible sur le marché américain, est un petit boîtier fixé sur une prise de téléphone unique permettant de relier plusieurs ordinateurs personnels simultanément à l'internet avec des applications différentes. Intel commercialisera, par ailleurs, des microprocesseurs à 500 megahertz pour les ordinateurs portables et agendas électroniques, plus puissants que ceux qui équipent encore aujourd'hui la plupart des ordinateurs personnels, dits «de bureau» (desk- top). Le plus grand changement dans les mois à venir sera dans le secteur des notebooks. Ils seront aussi rapides que le sont les desktops aujourd'hui, assurent les responsables d'Intel. Nous visons le PC-Plus, plus que l'ère de l'après-PC , a résumé Craig Barrett, le PDG d'Intel qui a succédé l'an dernier à Andrew Grove, ajoutant qu'il est très clair que la transmission des données va prendre le pas sur celle de la voix dans le secteur des télécommunications.

Enfin, pour être en phase avec le développement du commerce électronique, Intel développera et commercialisera des mini-centres dotés d'ordinateurs surpuissants avec lesquels les entreprises pourront gérer les commandes qui leur arriveront via l'Internet. Leur prix clé-en-main variera de 50 à 100 millions de dollars selon leurs capacités.

Grâce à ces nouveaux pôles de diversification, Intel espère enrayer le déclin de son chiffre d'affaires (- 7 % au 1 er trimestre par rapport aux trois derniers mois de 1998, à 7,1 milliards de dollars). Acceptons-en l'augure.

C.S. (avec AFP)