Le prix La Fontaine à Daniela Camhy

MARTIN,PASCAL

Page 12

Mercredi 5 décembre 2012

Pacifisme La philosophie en apprentissage

L’Autrichienne Daniela Camhy a reçu hier au Sénat le prix Henri La Fontaine en présence d’Elio Di Rupo et du diplomate et résistant français Stéphane Hessel. Sa candidature à ce prix de 10.000 euros destiné à récompenser des projets répondant à l’idéal pacifiste et humaniste du prix Nobel de la Paix 1913 avait été soumise au jury par l’asbl belge Phare.

Les travaux de Daniela Camhy et le centre de philosophie pour enfants qu’elle a créé à Graz, en Autriche, sont basés sur l’enseignement de Matthew Lipman. Chercheur et pédagogue américain, il fut le principal développeur de la philosophie pour enfants. « Dans son centre, Daniela Camhy travaille surtout avec des jeunes issus de l’immigration. Elle les amène à l’apprentissage de la réflexion philosophique, à la construction d’une pensée », explique Nicole Decostre, de l’asbl Phare.

Au fait, quel rapport avec l’idéal pacifiste du Belge Henri Lafontaine (le Soir du 1er décembre) ? Pierre Galand, le vice-président de la fondation éponyme, justifie le choix de Daniela Camhy par son travail en faveur de l’émancipation par l’éducation. « Son approche de l’apprentissage de la vie à travers la philosophie nous a séduits. Son centre travaille sur le vivre ensemble. C’est important que cet objectif soit poursuivi grâce à la philosophie et au civisme, plutôt que par la religion. »

Le travail de Daniela Camhy est d’autant plus appréciable qu’il prend racine en Autriche, pays où le populisme xénophobe a repris une étonnante vigueur depuis une quinzaine d’années,. Une telle observation est toutefois valable pour de nombreux autres pays européens. « Apprendre aux jeunes immigrés le vivre ensemble par-delà le racisme et les problèmes liés à l’immigration permet aussi de les rapprocher des valeurs démocratiques », plaide encore Pierre Galand, heureux que le prix Henri La Fontaine soit attribué à une femme. Car le pacifiste belge était aussi un féministe convaincu.