Le PS lâche Michel Daerden

n.c.

Vendredi 25 mars 2011

Réunie ce vendredi soir, la fédération liégeoise du PS a pris acte du nouveau pacte de majorité qui devrait être voté le lundi 28 mars à Ans. Elle a donc approuvé le projet de motion de méfiance déposé par 20 des 29 conseillers communaux ansois visant à renverser Michel Daerden de la tête de la commune.

Réunie sous le label « Ans Nouveau », la majorité des conseillers ansois (PS-RCA-MR) avait déposé un projet de motion à l’encontre du collège communal, présidé par le bourgmestre en titre, le ministre des Pensions Michel Daerden (PS). Le projet vise à remplacer les quatre échevins pro-Daerden, en évinçant le bourgmestre en titre pour le remplacer par Stéphane Moreau.

Après ce « putsch », le PS liégeois a décidé de mettre en place une commission de « sages », présidée par André Gilles, pour assurer la tutelle de l’Union Socialiste Communale (USC) de Ans.

La commission a rendu son rapport ce vendredi soir. Tous les membres de la fédération au rendu un hommage à cette commission qui a permis de renouer le dialogue à Ans. Mais la fédération a pris acte du nouveau pacte de majorité, approuvant ainsi le pacte déposé par les opposants à Michel Daerden.

La fédération a cependant marqué son soutien à Michel Daerden dans ses actions parlementaire et ministérielle, et a promis son retour, à terme, dans les milieux économiques liégeois, notamment à la SLF (société de Leasing de Financement et d’économie d’énergie).

(D’après Belga)