Le scrutin de dimanche a peu modifié la donne de 2000

GOMEZ,MARIE-ISABELLE; LORENT,PASCAL; ITTELET,GUY

Page 14

Mardi 10 octobre 2006

THUIN

Beaumont. Mayeur depuis 24 ans, Charles Dupuis va rempiler pour six années à la suite du plantureux succès de sa liste ICI qui conforte sa majorité absolue (11 élus sur 17). Charles Dupuis (56 ans) a été plébiscité (1.489 voix de préférence) pour son cinquième mandat. Les listes ID entité de Christiane Herbage-Houssière, et VIES de Marie-Claire Keuwez) ont obtenu quatre et deux sièges. (G.I.)

Chimay. Conduite par l'actuel bourgmestre Denis Danvoye, la liste CLE a emporté la majorité absolue avec 12 sièges sur 21. Avec 2.064 voix de préférence, le mayeur qui avait succédé à Paul Colson (Ecolo), démissionnaire à mi-mandature, conservera son fauteuil. La liste Bouge a obtenu six sièges, DMC devant se contenter de deux. AC obtient un siège : il reviendra à Willy Meertens. CLE gouvernera seul. (G.I.)

Froidchapelle. Emmenée par le bourgmestre Willy Decuir, la liste Entente communale (EC) a perdu un siège mais reste majoritaire avec 9 élus pour trois à liste PS et un à la liste MS représentée par le seul Roger Mahy. (G.I.)

Merbes-le-Château. La majorité PS-MR est reconduite. Conduite par Philippe Lejeune, la liste PS obtient 7 sièges au lieu de 6, le MR recule de 3 à 2 sièges. L'opposition Merbes et Sambre (M&S) conserve ses 6 sièges. Le CDH n'a pas d'élu. Philippe Lejeune est le nouveau bourgmestre.

Momignies. Conduite par le bourgmestre Albert Depret, la liste MR-PS a obtenu dix sièges tandis que la liste IC de Jean-Marc Poullain a dû se contenter de cinq (- 2). Les socialistes dissidents (PSE) ont enfin placé deux élus. Albert Depret sera bourgmestre pour la 4e fois. (G.I.)

Erquelinnes. Face à la liste IC du mayeur sortant David Lavaux (2.480 voix), le cartel Élan (MR, PS, Écolo) n'a pas fait le poids : avec 14 sièges sur 21, le député-bourgmestre sortant disposera des deux tiers des élus au sein du prochain conseil. (P.Lt.)

Sivry-Rance. L'impensable s'est produit : la liste CLES d'Annie Debruxelles (893 voix) a perdu la majorité : 7 sièges sur 15. Tout profit pour MIL qui offre ainsi le mayorat à Jean-François Gatelier (864 voix). (P.Lt)

Ham-sur-Heure/Nalinnes. Le MR d'Yves Binon sort conforté de ce scrutin. Le bourgmestre sortant obtient la majorité absolue, mais s'alliera tout de même au CDH de Philippe Marlair pour former une confortable majorité de 20 sièges sur 23. (M.I.G.)

Binche. Le PS passe de 11 à 14 sièges mais n'est pas parvenu à reconquérir la majorité qui reste aux mains de la liste Union emmenée par le dissident socialiste, André Navez qui cédera l'écharpe en cours de mandature (lire par ailleurs). Ce dernier pourrait s'allier au MR qui a conservé un seul et unique siège (- 2). Ecolo est tout simplement évincé du conseil. Marie Arena ne récolte que 2.916 voix de préférence : 914 de moins que son dauphin Laurent Devin. (S.P.)

Estinnes. Le cartel EMC remporte une confortable majorité avec 63,95 %, soit 13 sièges sur 19. Avec 1.205 voix de préférence, Etienne Quenon rempile pour un troisième mandat. Le PS, lui, perd un siège. (S.P.)

Morlanwelz. Jacques Fauconnier conserve son écharpe et le PS obtient la majorité absolue avec 15 élus. Le MR occupera 5 sièges (+1) et l'ARC, un seul (- 2).

Thuin. Paul Furlan remporte haut la main ces élections et renforce ainsi le pouvoir du PS avec 15 sièges sur 23. Il s'allie toutefois au MR et relance la coalition sortante. (M.I.G.)

Lobbes. Le CDH de Marcel Basile est en négociations avec le MR de Jean-Marie Bogaert pour tenter de renvoyer dans l'opposition la liste du bourgmestre sortant André Bondroit. (M.I.G.)

Anderlues. Le nouveau bourgmestre Philippe Tison a décidé de former une coalition avec le MR et le CDH ou avec le MR seul, le score du PS ne lui donnant qu'une majorité étriquée (12 sièges sur 21) - la dissidence de l'ancien mayeur José Canon a privé les socialistes de 5 sièges