Le thermo-efficace débarque

MOREL,PIERRE

Page 13

Samedi 25 octobre 2008

Visé Le groupe Horizon entame la construction et la vente des « Pléiades »

Après quatre années de difficile gestation, le quartier thermo-efficace de Devant-le-Pont va sortir de terre.

J’y gagne, la planète aussi. » C’est avec ce slogan écolo-efficace que Laurent Minguet, fondateur de la société informatique à succès EVS, résume le concept de logement thermo-efficace. Grâce à son orientation nord-sud qui place les pièces de vie au sud, sa compacité, son isolation performante (K30, pour les connaisseurs, soit bien mieux que la nouvelle norme wallonne en vigueur), sa ventilation double flux, sa toiture plate et végétale, ses panneaux solaires et, surtout, sa chaudière biomasse collective, le logement thermo-efficace est censé permettre à son propriétaire d’effectuer de substantielles économies d’énergie. A un prix d’achat comparable à celui d’une maison « classique ».

Premiers habitants fin 2009

Avec l’évolution récente des prix de l’énergie, nul doute que ce concept attirera du monde. Pour le porter, Laurent Minguet et son associé Serge Lejeune ont créé le groupe immobilier « Horizon », qui développe une série de projets immobiliser de cette veine en région liégeoise.

Le plus fameux d’entre eux, c’est le lotissement des Pléiades (173 parcelles), sur un magnifique terrain de 15 hectares à Devant-le-Pont, en face de Visé.

Après quatre années d’« études, discussions et contraintes administratives », selon Serge Lejeune, le projet se concrétise. Ce jeudi, tous ceux qui avaient, en quatre ans, marqué de l’intérêt pour le projet ont été invités à en découvrir la première phase.

« Nous entamons la construction des 55 premiers logements, dont certains seront déjà habitables fin 2009 », expliquait Serge Lejeune. Ils sont tous chauffés grâce à une chaudière collective alimentée aux plaquettes de bois, gérée en copropriété. Tous les logements, dont la surface varie entre 160 et 300 m2, sont équipés de panneaux solaires et de toiture végétale. Les prix ? A partir de 200.000 euros (hors frais, TVA et panneaux solaires).

Un investissement qui reste conséquent, même si pas exorbitant par rapport aux prix du marché. Mais, comme le rappelle le promoteur, l’intérêt de la maison efficace, c’est évidemment qu’elle coûte nettement moins cher à l’usage.

« Le thermo-efficace consomme 3 litres de combustible par m2, contre 12 pour une maison classique, calcule le promoteur. Vu les prix actuels de la biomasse et du mazout, et à prix constants, l’économie se chiffre par rapport à une maison classique à près de 1.500 euros annuels. C’est un calcul minimaliste : il considère que le prix de la biomasse et des combustibles fossiles vont évoluer de manière similaire, ce qui est peu probable. »

Reste, tout de même, une dernière incertitude à lever : Horizon est toujours en négociation avec le gestionnaire du réseau d’électricité Elia pour faire déplacer le pylône de haute tension qui se trouve actuellement sur le bord du site.

Des projets en pagaille

Si le lotissement des Pléiades à Visé est le premier à avoir fait parler de lui, le groupe Horizon mène plusieurs autres projets thermo-efficaces en région liégeoise.

Le premier, actuellement en construction, sera terminé à la fin du mois de novembre : il s’agit de la résidence « Jospeh Minguet », qui comptera cinq appartements, dans le quartier de la Chartreuse à Liège.

Dans ce même quartier de la Chartreuse, rue Julien Reynders, trente appartements thermo-efficaces sont prévus dans la résidence « Les Oblats ». Le promoteur attend ici toujours son permis, mais cela ne saurait tarder, selon Serge Lejeune : « Nous espérons entamer les travaux au début de l’année prochaine. »

Même cas de figure à Jupille, au lieu-dit « Vert Buisson », où le groupe a transformé à sa sauce thermo-efficace un projet racheté à un autre promoteur : on attend le permis pour commencer à construire, début 2009, 14 villas unifamiliales et 16 appartements de standing.

Trois autres projets sont moins avancés, n’ayant pas encore fait l’objet d’une demande de permis.

Il y a d’abord celui de Tilleur, dans le quartier Mabotte, où un quartier résidentiel de plusieurs immeubles à appartements et de villas unifamiliales (cent logements en tout) pourrait voir le jour sur un terrain de 4 hectares.

Il y a ensuite un très gros projet de près de 400 logements (maisons, principalement) sur le site de l’ancien charbonnage « Espérance et Bonne Fortune » à Burenville. Mais ce site est un « Site à réaménager » aux yeux de la Région wallonne, ce qui complique le dossier d’un point de vue administratif, et en partie pollué : il va devoir être assaini.

Le dernier projet est le moins abouti de tous, même s’il fut l’un des premiers annoncés en son temps par le promoteur. Et pour cause : Horizon n’est pas encore propriétaire du terrain de Xhovémont, face à l’école Naniot, où il espère pouvoir un jour construire 80 logements thermo-efficaces.