Le trou de la couche d’ozone « relativement petit »

n.c.

Mardi 16 octobre 2007

Le trou dans la couche d’ozone est « relativement petit » au-dessus de l’Antarctique, a annoncé aujourd’hui l’Organisation météorologique mondiale (OMM), tout en refusant d’y voir un signe de résorption durable du phénomène. Depuis 1998, seules 2002 et 2004 ont été meilleures que l’année en cours, a déclaré à Genève le spécialiste de l’ozone pour l’organe onusien, Geir Braathen. Mais « il ne s’agit pas d’un signe de rétablissement de l’ozone », a souligné M. Braathen, expliquant que la bonne nouvelle de 2007 était liée à un hiver austral relativement doux au-dessus de l’Antarctique et non à une véritable diminution de la quantité de chrome et de brome dans la stratosphère.