Le Vatican suspend son soutien à Amnesty

n.c.

Mercredi 13 juin 2007

Le Vatican a accusé Amnesty International d'être passé dans le camp des pro-avortement et a annoncé la suspension du soutien financier de l'Église catholique à l'organisation de défense des droits de l'homme. Dans un communiqué, le cardinal Renato Martino, président du Conseil pontifical Justice et Paix, a expliqué que cette mesure est la « conséquence inévitable » d'une récente décision du conseil exécutif d'Amnesty de promouvoir l'accès à l'avortement pour les femmes victimes de viol ou dont la santé est mise en danger par une grossesse.