Le voyage de Martine au pays des Quatre cortèges Martine et les 100 ASA

DETAILLE,STEPHANE

Page 20

Mardi 1er juin 1999

Le voyage de Martine au pays des Quatre cortèges

Partie intégrante du patrimoine de la ville, la célèbre héroïne sera la figure de proue des festivités tournaisiennes, ces 5 et 6 juin.

La Cité des Cinq Clochers est aussi celle des Quatre Cortèges: du nom des festivités que le syndicat d'initiative «Les Amis de Tournai» offrent gracieusement chaque année au bon peuple tournaisien. Si ces Quatre Cortèges furent longtemps quadrillés par les musiques militaires - ville de garnison, Tournai n'aimait rien tant, semble-t-il, que de marcher au pas -, la restructuration des forces armées européennes a progressivement contraint les organisateurs tournaisiens à changer leur fusil d'épaule: ce sont désormais des fanfares civiles qui tiennent le haut du pavé, à charge pour elles de faire oublier les musiques de régiment, pour la plupart réduites au silence par les restrictions budgétaires (les prétentions financières des autres sont devenues rédhibitoires pour «Les Amis de Tournai»).

Tout au plus, pour cette édition 1999 (1), les organisateurs tournaisiens sont-ils parvenus à faire venir le Shape International Band, le temps d'un unique concert, au Jardin de la Reine. La parade musicale et le tattoo du dimanche seront, quant à eux, entièrement assurés par des fanfares civiles hollandaises qui - on a pu le constater lors des éditions précédentes - excellent dans ce genre d'exercice martial...

PYROMÉLODIE

Si la trame générale des festivités est à peu près immuable, «Les Amis de Tournai» ont entrepris depuis quelques années d'en varier les décors en décentralisant une partie du programme dans un site qui mérite une (re)découverte: ainsi, cette année, toutes les animations du samedi soir auront-elles pour écrin les frondaisons du Jardin de la Reine. Aménagé vers 1870 dans l'espace libéré dix ans plus tôt par le démantèlement des remparts, ce parc croquignolet accueillera tour à tour le concert du Shape, le spectacle «Florilège» présenté par le Ballet du Hainaut à l'occasion de son dixième anniversaire et les fantaisies pyromélodiques qui clôtureront la soirée.

De la même manière, «Les Amis de Tournai» ont pris la bonne habitude de mettre à l'honneur l'une ou l'autre figure tournaisienne. Il s'agira cette année de l'inoxydable Martine: la petite fille modèle que le tandem tournaisien Marlier-Delahaye créa pour l'édification de plusieurs générations de gamines. Récemment statufiée à l'initiative du club Richelieu, la jeune héroïne et son inséparable Patapouf ont inspiré un nouveau char qui prendra place dans le cortège civil du dimanche après-midi. Sa figure poupine sera également au centre d'un concours photo ouvert à tous (voir par ailleurs).

Pour le reste, les Tournaisiens honoreront avec un plaisir toujours recommencé les rendez-vous immuables du dimanche: la parade musicale sur la Grand-Place, le concile (plus confidentiel) des Chevaliers de la Tour et l'investiture des nouveaux membres de la confrérie, et les Quatre Cortèges qui, l'après-midi, promèneront les chars et les géants du cru à travers les rues du centre-ville. Une déambulation d'un genre plutôt morganatique qui voit Louis XIV côtoyer sans plus de cérémonie l'inénarable «Gramère Cucu», ci-devant épicière du très populeux quartier Saint-Piat...

S.D.

(1) Les principaux rendez-vous. Le samedi 5 juin, au Jardin de la Reine: concert du Shape International Band (20h30), le spectacle «Florilège» (22h), le spectacle pyromélodique (23h15). Le dimanche 6 juin: parade des musiques sur la Grand-Place (10h), le concile des Chevaliers de la Tour (à l'hôtel de ville, à 12h30), les Quatre Cortèges (à partir de 15h30 dans les rues du centre-ville), le «tattoo» final sur la Grand-Place (18h). Entrée libre à toutes les manifestations.

Martine et les 100 ASA

Martine, la fille bien aimée du dessinateur Marcel Marlier et du scénariste Gilbert Delahaye, est l'incarnation d'une fillette comme on en rencontre beaucoup. C'est du moins autour de ce postulat que les Amis de Tournai ont imaginé un concours photographique ouvert à tous.

Le principe? Photographier, durant l'une ou l'autre des manifestations de ces Quatres Cortèges, une de ces gamines délurées qui pourraient passer pour la célèbre héroïne: une «Martine au Jardin de la Reine», une «Martine et le feu d'artifice», une «Martine et les géants» ou - pourquoi pas? - une «Martine rencontre Martine» puisqu'un char du cortège sera dédié à la petite fille modèle qui, par le truchement de ses deux papas (!), fait partie intégrante du patrimoine tournaisien. Bref, tout est permis pourvu que le cliché évoque tout à la fois le personnage de l'album réincarné et les festivités des Amis de Tournai.

Les photos (au format 13X18) sont à envoyer aux Amis de Tournai, 1, square Bonduelle, pour le vendredi 11 juin, avec le nom, l'adresse et le numéro de téléphone de leurs auteurs. Le gagnant du concours remportera - on vous le donne en mille - la collection complète des «Martine»...

Renseignements complémentaires: 069-22.93.19.