Les bons voeux payants du ministre L'aventure a été vécue par un habitant de Vedrin. Un beau matin

n.c.

Page 10

Mardi 16 janvier 2007

Les bons voeux payants du ministre

L'aventure a été vécue par un habitant de Vedrin. Un beau matin de ce mois de janvier, il reçoit dans sa boîte aux lettres un document lui demandant de se présenter au bureau de poste où l'attend un courrier qui n'avait pas été affranchi. Subodorant une nouvelle importante, il répond à cette invitation. Au guichet, il commence par payer le prix d'un timbre pour découvrir une carte lui annonçant les bons voeux du cabinet du ministre Eerdekens. Visiblement, l'envoi était passé entre les mailles du filet de l'acquittement des frais de port...