Les conditions d'admission Le supérieur de type court Les hautes écoles Le supérieur de type long et de niveau universitaire Le réseau universitaire Les passerelles d'un supérieur à l'autre Le réseau de formation des classes moyennes Enseignement artistique à horaire réduit L'enseignement à distance L'enseignement de promotion sociale Jurys de la Communauté française et des Classes moyennes Congé-éducation payé Études et chômage

n.c.

Page 36;41

Mardi 22 juin 1999

Les conditions d'admission

L'enseignement supérieur se scinde en plusieurs niveaux.

L'enseignement supérieur de type court de plein exercice est organisé en un seul cycle de trois ans, parfois quatre. Cet enseignement assure une formation concrète, sans négliger le contenu théorique, préparant directement à l'activité professionnelle.

La formation d'assistant social est aussi organisée en horaire décalé.

L'enseignement supérieur de type long de plein exercice de niveau universitaire est organisé en deux cycles de deux ans au moins chacun. Cet enseignement développe une formation scientifique et technologique très pointue dans des secteurs plus directement axés sur les applications pratiques. L'expression «de niveau universitaire» signifie que le diplôme délivré par un établissement classé dans le type long est de même niveau que le diplôme universitaire du même cycle.

Les formations en kinésithérapie, en sciences administratives et sciences commerciales sont aussi organisées en horaire décalé.

L'enseignement supérieur universitaire de plein exercice est également organisé en deux cycles de deux ans au moins chacun.

Remarque: entre ces trois niveaux d'enseignement, il n'y a aucune hiérarchie. Ils ont chacun une finalité spécifique et, en fonction de celle-ci, des méthodes d'enseignement différentes. Certaines passerelles existent entre ces trois niveaux d'enseignement offrant la possibilité de valoriser les études antérieures (voir article sur les passerelles entre les différentes formes d'enseignement supérieur).

L'enseignement artistique supérieur de plein exercice bénéficie d'une organisation spécifique. Des renseignements complémentaires sur cet enseignement peuvent être obtenus à la Direction de l'enseignement artistiquede niveau supérieur, rue Royale, 204 - 1010 Bxl - tél.: 02-210 58 06 et aux services d'information dont les adresses figurent en fin de dossier.

Les conditions générales d'admission au supérieur.

Depuis juin 1994, les études supérieures de type court, de type long de niveau universitaire et de type long universitaire sont accessibles:

*aux porteurs du CESS (certificat d'enseignement secondaire supérieur) homologué dans les formes d'enseignement secondaire supérieur général, artistique ou technique et délivré par un établissement de plein exercice ou de promotion sociale organisé, subventionné ou reconnu par la Communauté française ou germanophone, ou par le jury de la Communauté française, ou par le jury de la Communauté germanophone;

* aux porteurs du DAES (diplôme d'aptitude à l'enseignement supérieur) homologué jusque septembre 93 et délivré par un établissement d'enseignement secondaire de la Communauté française ou conféré par le Jury de la Communauté française;

*aux porteurs d'un certificat homologué de l'enseignement secondaire et délivré par un établissement de la Communauté flamande;

* aux porteurs d'une attestation de succès à l'examen d'admission en sciences appliquées;

*aux porteurs d'un baccalauréat international ou école du Shape à Casteau;

*aux porteurs d'une dépêche d'équivalence délivrée par le ministère de l'Education de la Communauté française (équivalent au DAES, au CESS après juin 1994 pour l'enseignement de type long de niveau universitaire et universitaire, au CESS jusqu'en septembre 1993 pour l'enseignement supérieur de type court).

Conditions spécifiques à l'enseignement universitaire, pour ceux qui ne satisfont pas à une des conditions générales d'admission:

*produire une attestation de réussite de l'examen d'admission aux études universitaires de 1 er cycle organisé par une institution d'enseignement universitaire;

*produire un diplôme de l'enseignement supérieur de type court de plein exercice ou de l'enseignement de promotion sociale correspondant. Il existe encore très peu de diplômes supérieurs de promotion sociale qui soient dans le cas.

Seuls ont accès aux études de premier cycle en sciences appliquées, les étudiants ayant réussi l'examen spécial d'admission en sciences appliquées.

Conditions spécifiques aux Hautes Ecoles:

*le CESS homologué de l'enseignement secondaire professionnel donne accès aux hautes écoles;

*certaines écoles supérieures de type court ou de type long exigent en plus du CESS la réussite d'un test de capacité (notamment Ihecs, Ecole d'interprètes internationaux, Insas, IAD);

* les étudiants ne possédant pas le CESS peuvent accéder à la formation d'assistant(e) social(e), de conseiller social (et fiscal) en réussissant un examen d'entrée organisé par l'établissement scolaire où ils désirent suivre les études;

*les étudiants ne possédant pas le CESS peuvent avoir accès aux différentes formations de l'enseignement supérieur paramédical (sauf audiologie et kinésithérapie) moyennant la réussite d'une épreuve préparatoire à présenter devant le Jury de la Communauté française.

Conditions spécifiques aux écoles artistiques supérieures des 2e et 3e degrés, pour ceux qui ne satisfont pas à une des conditions générales:

*le CESS homologué de l'enseignement professionnel (7e B, C, 1re année de l'enseignement professionnel complémentaire);

*un test d'admission est, en outre, demandé dans certaines écoles artistiques.

Conditions d'admission aux écoles supérieures artistiques de type court et long:

*le CESS obtenu après une 7 e professionnelle ne donne accès qu'au type court; pour le type long, il doit être complété du DAES obtenu par le jury de la Communauté française;

*la réussite d'un test d'admission est parfois exigée.

Le refus d'inscription

Les hautes écoles et les universités peuvent refuser l'inscription dans une année d'études dans les cas suivants:

* quand un étudiant(e) a été régulièrement inscrit(e) deux fois dans cette même année d'études, que ce soit deux inscriptions dans l'enseignement supérieur hors universités (l'inscription à l'université reste ouverte), ou deux inscriptions dans l'enseignement universitaire (l'inscription dans un institut supérieur reste ouverte), quels que soient les secteurs et sections, sans l'avoir réussie dans les cinq années qui précèdent la demande d'inscription;

* quand l'étudiant(e) a été régulièrement inscrit(e) trois fois dans cette même année d'études dans l'enseignement supérieur et universitaire, belge ou étranger (quels que soit les secteurs ou les sections), sans l'avoir réussie dans les cinq années qui précèdent la demande d'inscription;

*quand l'étudiant(e) n'a pas terminé avec succès en trois années académiques, à compter de sa première inscription dans une même section, les deux premières années d'études;

*l'étudiant(e) qui a obtenu, dans les cinq années qui précède sa demande d'inscription, deux grades académiques dans l'enseignement universitaire ou non universitaire;

*les étudiant(e)s ne faisant pas la preuve d'une maîtrise suffisante de la langue française;

*les étudiant(e)s hors CEE au delà de 0,5 % du nombre d'étudiants belges;

*l'étudiant(e) qui a fait l'objet d'une sanction disciplinaire ayant entraîné son éloignement de la haute école pour le reste de l'année académique.

A noter, par ailleurs, que les écoles artistiques, qui ne sont pas reprises dans les hautes écoles, déterminent leurs conditions d'admission particulières.

La date ultime d'inscription dans les hautes écoles est fixée au 1er décembre, ce qui n'exclut pas que les établissements puissent anticiper ce moment, et clôturer plus tôt.

Il n'en va pas de même dans les Universités où, après une date qui varie suivant les universités (et qui va du 30 septembre au 31 octobre), les demandes d'inscription tardive sont traitées au cas par cas et dépendent des facultés.

Le supérieur de type court

Nous ne présentons ci-dessous que les formations de l'enseignement supérieur organisé ou subventionné par la Communauté française, classées par niveaux et selon les domaines d'études. La durée des études est mentionnée entre parenthèses.

Nous signalons également les formations proposées en «horaire décalé», c'est-à-dire en cours du soir et le week-end. Ces formations, organisées principalement pour les personnes ayant une activité professionnelle, relèvent de l'enseignement de plein exercice et délivrent donc des diplômes identiques.

*ENSEIGNEMENT AGRICOLE

(3 ans)

-agronomie. Options:

- agro-industrie et biotechnologie (Ath, Ciney, Fleurus, La Reid)

- agronomie des régions chaudes (Ath)

- génie rural (Ath)

- sylviculture et environnement (Ath, La Reid)

- techniques et gestion agricoles (Ath, Ciney, Huy, La Reid)

- techniques et gestion horticoles (Ath, Gembloux)

- architecture des jardins et du paysage (Bruxelles, Gembloux).

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ARTISTIQUE (3 ans)

-architecture d'intérieur (Bruxelles)

-arts du spectacle et techniques de diffusion. Sections:

- image (Bruxelles, Louvain-la-Neuve)

- interprétation dramatique (Bruxelles)

- script-montage (Bruxelles, Louvain-la-Neuve)

- son (Bruxelles, Louvain-la-Neuve)

-arts plastiques. Options:

- aménagement d'espaces (Ramegnies-Chin)

- architecture d'intérieur (Bruxelles, Liège)

- arts graphiques (Liège)

- arts de l'image numérique (Bruxelles)

- bande dessinée (Bruxelles)

- céramique (Woluwe-Saint-Lambert)

- décoration pour l'industrie de la céramique, du verre et du livre (Saint-Ghislain)

- graphisme (Bruxelles, Ramegnies-Chin, Woluwe-Saint-Lambert)

- gravure-peinture (Woluwe-Saint-Lambert)

- illustration (Bruxelles, Liège)

- peinture (Liège)

- photographie et images animées (Ramegnies-Chin)

- publicité (Bruxelles, Ramegnies-Chin)

- sculpture (Liège)

- sérigraphie (Woluwe-Saint-Lambert)

- stylisme - d'objet (Ramegnies-Chin)

- de mode (Ramegnies-Chin)

- arts du tissu (Bruxelles)

- dessin d'architecture (Bruxelles)

- esthétique industrielle (Liège, 4 ans)

- photographie artistique (Liège, Woluwe-Saint-Lambert)

- publicité (Mons, Saint-Ghislain)

- publicité-étalage (Bruxelles)

- stylisme-modélisme (Bruxelles)

- stylisme de mode et d'objets (Ramegnies-Chin)

*ENSEIGNEMENT ÉCONOMIQUE

(3 ans)

-assurances (Bruxelles, Liège, Mons)

-commerce extérieur (Bruxelles, Charleroi, Jemeppe-sur-Meuse, Liège)

-comptabilité. Options:

- fiscalité (Bruxelles, Jemeppe-sur-Meuse, Libramont, Liège, Mons, Mouscron, Namur)

- gestion (Arlon, Bruxelles, Charleroi, Flénu, Jemeppe-sur-Meuse, Liège, Mons, Tamines)

- informatique (Jemeppe-sur-Meuse, Libramont, Liège, Mons, Mouscron)

- droit (Bruxelles, Charleroi, Jemeppe-sur-Meuse, Liège, Namur, Tournai)

-gestion des transports et logistique d'entreprise (Bruxelles)

-gestion hôtelière. Options:

- collectivités (Saint-Ghislain)

- hôtellerie (Bruxelles, Liège, Namur, Verviers)

-informatique (Bruxelles, Charleroi, Flénu, Jemelle, Liège, Mons, Namur, Seraing)

-marketing (Bruxelles, Flénu, Jemeppe-sur-Meuse, La Louvière, Liège, Mons, Namur)

-relations publiques (Bruxelles, Liège, Namur)

-secrétariat de direction. Options:

- entreprises-administration (Arlon, Bruxelles, Charleroi, Huy, Libramont, Liège, Mons, Saint-Ghislain, Tamines, Tournai, Verviers)

- langues (Bruxelles, Comines, Liège, Mons, Namur, Nivelles, Saint-Ghislain, Tournai, Verviers)

- médical (Bruxelles, Huy, Liège, Montignies-sur-Sambre, Tournai, Verviers)

-tourisme. Options:

- animation (Bruxelles, La Louvière, Liège, Tournai)

- gestion (Bruxelles, La Louvière, Liège)

*ENSEIGNEMENT MARITIME

-gradué en mécanique navale (3 ans)

-brevet d'officier mécanicien de 2 e et de 1 re classe (période de navigation prescrite par la loi (12 et 24 mois)

*ENSEIGNEMENT

PARAMÉDICAL (3 ou 4 ans)

-accoucheuses (4 ans, Bruxelles, Gilly, Liège, Mons, Namur)

-infirmier(ère) gradué(e) (3 ans, Ath, Bruxelles, Eupen, Gilly, Haine-Saint-Paul, Huy, Libramont, Liège, Mons, Montignies-sur-Sambre, Mouscron, Namur, Renaix, Tournai, Verviers

-infirmier(ère)s gradué(e)s spécialisation (+ 1 an):

- en pédiatrie (Bruxelles, Liège, Mons, Namur)

- en santé mentale et psychiatrie (Bruxelles, Liège, Tournai)

- en santé communautaire (Bruxelles, Liège, Namur)

- en soins intensifs et aide médicale urgente (Bruxelles, Gilly, Libramont, Liège, Namur)

- en imagerie médicale et radiothérapie (Bruxelles)

- médecine tropicale (Antwerpen)

- en salle d'opération (Bruxelles, Liège, Namur)

***

***

-assistant de laboratoire clinique (Bruxelles, Fleurus, Liège, Montignies-sur-Sambre, Saint-Ghislain, Verviers); option cytologie (Bruxelles)

-audiologie (Bruxelles)

-biologie médicale (Bruxelles, Liège)

-diététique (Bruxelles, Irchonwelz, Liège)

-ergothérapie (Bruxelles, Liège, Montignies-sur-Sambre, Tournai)

-logopédie (Bruxelles, Ghlin, Libramont, Liège)

-podologie (Bruxelles)

*ENSEIGNEMENT PÉDAGOGIQUE (3 ans)

-arts plastiques Aesi (Bruxelles, Liège, Mons, Namur, Saint-Ghislain)

-commerce Aesi (Bruxelles, Liège, Morlanwelz)

-économie familiale et rurale Aesi (Irchonwelz, Namur)

-économie familiale et sociale Aesi (Bruxelles, Liège, Saint-Ghislain)

-éducateur(trice) spécialisé(e) Aesi (Bruxelles, Gosselies, Liège, Marcinelle, Mons, Tournai, Virton)

-spécialisation-rééducation psychomotrice (Bruxelles, Gosselies, Liège + 1 an)

-éducation physique-sports et loisirs Aesi (Bruxelles, Liège, Loncin, Morlanwelz, Nivelles, Virton)

-enseignement de la religion

- catholique (Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Liège, Libramont, Tournai)

- protestante (Bruxelles, Liège, Charleroi)

- islamique (Bruxelles)

- israélite (Bruxelles)

-habillement Aesi (Marcinelle, Namur, Verviers)

-industrie, bois-construction ou électromécanique (Mons-Morlanwelz)

-instituteur(trice) maternel(le) (Bastogne, Braine-le-Comte, Bruxelles, Champion, Eupen, Gosselies, Leuze-en-Hainaut, Liège, Mons, Morlanwelz, Namur, Nivelles, Tournai, Virton)

-instituteur(trice) primaire (Bastogne, Braine-le-Comte, Bruxelles,Champion, Eupen, Gosselies, Huy, Jodoigne, Leuze-en-Hainaut, Liège, Louvain-la-Neuve, Malonne, Marcinelle, Mons, Morlanwelz, Namur, Nivelles, Theux, Tournai, Verviers, Virton)

-régendat cours généraux Aesi.

* Les trois sections normales suivantes:

- français-histoire; français-morale; français-religion

- langues modernes (anglais-allemand; néerlandais-allemand; néerlandais-anglais)

- mathématiques et morale et religion;

et physique; et sciences économiques sont organisées à Bastogne (pas français morale ni math morale); Braine-le-Comte (pas français morale ni math morale); Bruxelles (pas néerlandais-allemand ni anglais-allemand); Champion (pas français morale ni math morale); Liège; Louvain-la-Neuve (pas français-morale, ni néerlandais-allemand ni anglais-allemand ni math morale); Loverval ((pas français-morale, ni néerlandais-allemand ni anglais-allemand ni math-morale); Malonne (pas français-morale ni math-morale); Mons (pas français-religion ni math-morale ni math-religion); Nivelles (pas français-religion ni math-religion ni math-morale); Tournai (pas français-religion ni les sections langues modernes ni math-religion ni math-morale); Virton (pas français-religion, ni math-morale ni math-religion).

*Les trois sections ci-dessous:

- géographie, chimie, biologie (pas Braine-le-Comte et Bastogne)

- géographie, histoire, sciences sociales et économiques (pas Virton)

- physique, chimie, biologie

sont organisées à Bastogne, Braine-le-Comte, Bruxelles, Champion, Leuze, Liège, Louvain-la-Neuve, Loverval, Malonne, Mons, Nivelles, (Virton)

*ENSEIGNEMENT SOCIAL (3 ans)

-assistant(e) en psychologie, psychologie clinique, psychologie du travail et orientation professionnelle, psychopédagogie et psychomotricité (Bruxelles)

-assistant(e) ou auxiliaire social(e) (Bruxelles, Charleroi, Liège, Louvain-La-Neuve, Marcinelle, Mons, Namur)

Examen d'entrée si pas le CESS. Deux instituts proposent un horaire décalé (Bruxelles et Charleroi)

Spécialisation: en service social psychiatrique et hygiène mentale (Bruxelles); en gestion du social (Liège, Namur) à horaire décalé; en management et informatisation du secteur non marchand (Liège) à horaire décalé

-bibliothécaire documentaliste (Bruxelles, Liège, Malonne)

Spécialisation: archiviste (+ 1 an à Liège)

-communication (Bruxelles, Liège, Marcinelle)

-conseiller(ère) social (et fiscal) (Marcinelle, Mons)

-éducateur(trice) en éducation physique et éducation des handicapés (Bruxelles-Parnasse)

-gestion des ressources humaines (Namur)

*ENSEIGNEMENT TECHNIQUE (3 ans)

-aérotechnique (Charleroi)

-assistant(e) d'ingénieur (Bruxelles)

-biochimie (Ath, Irchonwelz, Liège)

-biochimie/biotechnologie (Ath, Liège)

-bureau de dessin et organisation en construction (Verviers)

-chimie (Bruxelles, Irchonwelz, Liège,)

-constructions (Mons)

-électromécanique (Arlon, Bruxelles, Charleroi, Seraing)

-électronique appliquée (Bruxelles, Liège, Mons)

-électronique médicale (Bruxelles)

-industries graphiques (Liège)

-informatique industrielle (Bruxelles, Charleroi, Seraing)

-mécanique-productique (Seraing)

-moteurs thermiques et expertise automobile (Liège, Mons)

-régulation-automation (Bruxelles, Liège, Namur, Tournai)

-techniques de la cinématographie (Bruxelles)

-techniques de la photographie (Bruxelles)

-technique d'exploitation des énergies thermiques (Arlon, Tournai)

-technologie de l'informatique (Liège, Tournai)

Les hautes écoles

Une série de réformes importantes ont modifié l'organisation de l'enseignement supérieur en Belgique francophone.

Depuis septembre 1996, suite au décret du 5 août 1995 qui réorganise l'enseignement supérieur, hors université (enseignement supérieur de type court et enseignement supérieur de type long et de niveau universitaire), les 130 instituts supérieurs ont été regroupés en une trentaine de «hautes écoles».

Les intitulés des diplômes et les contenus des programmes ne sont pas directement touchés par cette réforme. Elle concerne principalement l'organisation administrative, l'organisation pédagogique, le financement, la participation, etc. de ces nouveaux instituts.

Une «haute école» est le fruit d'un projet pédagogique, social et culturel commun aux différentes implantations qui la composent. Elle est pluricatégorielle (elle couvre plusieurs domaines, par exemple: économique, social, pédagogique) et/ou pluritype (elle propose des études à la fois de type court et de type long). Elle regroupe en moyenne quelque 1.850 étudiants et dispose d'une structure administrative centralisée.

A noter que l'enseignement artistique sera bientôt concerné par cette réforme.

Le supérieur de type long et de niveau universitaire

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AGRICOLE (4 ans)

-candidat ingénieur industriel agricole (Charleroi, Huy, Tournai) - 2 ans

-ingénieur industriel agricole + 2 ans

Options:

* agriculture (Huy, Maffle)

* agriculture/horticulture (Gembloux, Maffle, Huy (3 e))

* agriculture/industries agricoles et alimentaires (Huy, Maffle)

* agriculture/régions tempérées (Huy)

* agriculture/régions chaudes (Huy)

* agriculture/sciences de l'environnement (Huy)

*ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE (5 ans)

- Enseignement supérieur artistique de type long et de niveau universitaire: architecte (Bruxelles, Liège, Mons, Ramegnies-Chin)

- Enseignement supérieur artistique de 3 e degré (4 ans )

- Arts du spectacle et techniques de diffusion

- Film, radiotélévision, théâtre (Bruxelles, Louvain-la-Neuve)

- Enseignement artistique supérieur

* ARTS ET ENVIRONNEMENT

- aménagement intérieur-mobilier (Mons) - 5 ans

- espaces urbains et ruraux : lumière-couleur-espace (Bruxelles) - 5 ans

- design industriel (Bruxelles) - 5 ans

image dans le milieu (Mons) - 5 ans

- mobilier-agencement (Bruxelles) - 5 ans

* ARTS ET COMMUNICATION

- communication graphique (Bruxelles) - 5 ans

- gravure et illustration du livre (Bruxelles) - 5 ans

- gravure et impression (Mons) - 5 ans

- illustration (Mons) - 5 ans

- photographie et recherche para-photographique (Bruxelles) - 5 ans

- typographie et design graphique (Bruxelles) - 5 ans

* ARTS DU TISSU DE MOTIFS ET D'IMAGES

- création (Bruxelles, Tournai) - 4 ou 5 ans

- stylisme et création de mode (Bruxelles) - 5 ans

* ARTS GRAPHIQUES

- communication visuelle (Bruxelles) - 4 ans

- graphisme (Bruxelles) - 4 ans

- gravure (Bruxelles, Liège) - 4 ans

- illustration et bande dessinée (Bruxelles, Liège, Tournai) - 4 ans

- image de synthèse (Bruxelles) - 4 ans

publicité et communication visuelle (Bruxelles, Liège, Tournai) - 4 ans

- pratique artistique (Bruxelles) - 4 ans

- vidéographie (Bruxelles, Liège) - 4 ans

* ARTS PLASTIQUES ET APPLIQUÉS

- céramique (Bruxelles) - 5 ans

- dessin (Bruxelles, Mons) - 4 ou 5 ans

- dessin et stimulation graphique (Bruxelles) - 5 ans

- décoration (Bruxelles) - 4 ans

- ensemblier-décorateur (Bruxelles, Tournai) - 4 ans

- infographie (Tournai) - 4 ans

- peinture (Bruxelles, Liège, Tournai) - 5 ans

- peinture (Mons) - 4 ans

- peinture monumentale (Bruxelles, Liège) - 5 ans

- peinture et recherche tridimensionelles (Bruxelles) - 5 ans

- poterie-céramique (Tournai) - 4 ans

- restauration et conservation d'oeuvres d'art (Bruxelles) - 5 ans

- sculpture (Bruxelles, Liège,) - 4 ans

- sculpture (Mons) - 5 ans

- scénographie (Liège) - 4 ans

- sérigraphie (Bruxelles) - 4 ou 5 ans

- tissage-tapisserie (Bruxelles, Tournai) - 4 ans

* ARTS DU SPECTACLE

- cinématographie d'animation et vidéographie (Bruxelles) - 5 ans

- scénographie (Bruxelles)

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ÉCONOMIQUE

-ingénieur commercial (5 ans - Bruxelles, Liège)

-ingénieur commercial (horaire décalé) (5 ans - Bruxelles)

-licencié(e) en sciences administratives (4 à 5 ans - jour et horaire décalé organisé à Bruxelles)

-licencié(e) en sciences commerciales et consulaires

* sans spécification (Bruxelles)

* option gestion internationale (Bruxelles)

* option management général et international (Liège)

-licencié(e) en sciences commerciales et financières (4 à 5 ans - horaire décalé organisé à Bruxelles)

* sans spécification (Bruxelles)

* options:

- économie internationale (Bruxelles)

- expertise comptable et révisorat (Bruxelles)

- fiscalité et crédit-management (Bruxelles)

- finance (Bruxelles, Liège)

- gestion des ressources humaines (Bruxelles)

- management général et international (Liège)

- management des systèmes d'information (Bruxelles, Liège)

- marketing (Liège)

- marketing et publicité (Bruxelles, Liège)

- petites et moyennes entreprises (Bruxelles)

- ressources humaines et organisation (Liège)

- agrégé de l'enseignement secondaire supérieur (+ 1 an) en sciences commerciales (Bruxelles, Liège)

L'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur est un diplôme complémentaire de 2 e cycle qui autorise son titulaire à enseigner. Il est accessible aux titulaires d'une licence en sciences commerciales et aux ingénieurs commerciaux.

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR MARITIME

-candidature en sciences nautiques (2 ans)

-licence en sciences nautiques ( + 2 ans)

-brevet de deuxième lieutenant au long cours (12 mois)

-brevet de premier lieutenant au long cours (36 mois)

-brevet de capitaine au long cours

Ecole Supérieure de Navigation, 6 Noordkasteel-Oost, 2030 Antwerpen.

Tél.: 03-205.64.30

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PARAMÉDICAL

-candidature en kinésithérapie (2 ans) (Bruxelles, Libramont, Liège, Montignies-sur-Sambre, Tournai)

-licence en kinésithérapie (+ 2 ans) (Bruxelles, Libramont, Liège, Montignies-sur-Sambre, Tournai)

Existe aussi en horaire décalé (Bruxelles)

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR SOCIAL

-licencié(e) en communication appliquée (4 ans - Bruxelles)

Options:

- animation socioculturelle et éducation permanente

- presse et information

- publicité

- relations publiques

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR TECHNIQUE

-candidat ingénieur industriel (2 ans - Angleur, Arlon, Bruxelles, Charleroi, Liège, Mons, Tournai, Verviers, Virton)

-ingénieur industriel ( + 2 ans) en:

* chimie - option éventuelle: biochimie (Bruxelles, Charleroi, Liège, Mons)

* construction - option éventuelle: géomètre (Bruxelles, Liège, Mons)

* électricité - option éventuelle : électronique (Bruxelles, Charleroi, Liège, Mons)

* électromécanique (Bruxelles, Mons, Tournai, Virton)

* énergie nucléaire (Bruxelles, Angleur)

* industrie (Arlon, Angleur)

* informatique (Bruxelles-Liège)

* mécanique (Bruxelles, Liège)

* textile; emballage et conditionnement (Verviers)

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DE TRADUCTION ET INTERPRÉTATION

-candidature en traduction (2 ans - Bruxelles, Mons)

-licence en traduction (+ 2 ans - Bruxelles, Mons)

- licence en interprétation (+ 2 ans - Bruxelles, Mons)

*ENSEIGNEMENT DE LA MUSIQUE ET DES ARTS DE LA PAROLE

-Conservatoire royal de Musique 8 ans maximum (Bruxelles, Liège, Mons)

-Régent en pédagogie musicale, 3 ans (Namur: Imep)

-Lauréat en pédagogie musicale, 5 ans (Namur: Imep)

*ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR A L'ARMÉE

Tous les cours sont gratuits et accessibles aussi bien pour les hommes que par les femmes. Celui qui réussit doit servir l'armée pendant une période au moins égale à une fois et demie la durée de formation. Tous les cours de niveau supérieur qu'on peut suivre à l'armée ou par l'intermédiaire de l'armée sont réservés aux candidats officiers de carrière. Dès le premier jour de cours, les étudiants reçoivent un traitement en correspondance avec leur grade.

A côté de la formation scientifique, chaque étudiant militaire reçoit une formation militaire qui se situe pendant une partie des congés scolaires.

-Les formations

- année préparatoire à l'Ecole royale militaire

- ingénieur civil à la division polytechnique de l'ERM (5 ans + 1 trimestre)

- licencié à la division «toutes armes» de l'Ecole royale militaire (4 ans + 1 trimestre)

- ingénieur industriel à l'Institut supérieur industriel (ISI) (4 ans)

- licencié en sciences nautiques à l'Ecole supérieure de navigation d'Anvers (4 ans)

- médecin, pharmacien, dentiste ou vétérinaire dans une univesité belge au choix sous la responsabilité de l'Ecole royale du service médical à Gand

-L'admission

Il faut être belge, s'inscrire avant la date limite (environ fin mai de chaque année), ne pas avoir atteint l'âge de 26 ans au 31 décembre de l'année de présentation, avoir satisfait à l'obligation scolaire, avoir accès à l'enseignement supérieur, produire un certificat de bonnes conduites, vie et moeurs, réussir et se classer en ordre utile dans les épreuves d'admission.

Informations: Infosermi (numéro vert: 0800-14936). Pour l'aviation: staff de la force aérienne, RP, quartier Reine Elisabeth, Tél.: 02-701.43.43.

*LA GENDARMERIE

-L'admission

Il est possible d'entrer à la gendarmerie en tant que sous-officier et en tant qu'officier. Pour présenter les épreuves d'admission, il faut notamment être belge, avoir entre 17 et 35 ans, être en possession du CESS ou de son équivalent, mesurer au moins 1,63 m, être exempt de maladie et d'infirmité, être de constitution solide et de grande robustesse, avoir une acuité visuelle de 10 sur 10 pour les deux yeux ensemble après correction.

-La formation

Le recrutement des sous-officiers se fait en permance. Il comporte un test de connaissance et d'intelligence qu'il est possible de présenter trois fois (1 an entre chaque test), un test médical puis médico-sportif, une épreuve psychologique et une interview.

Les candidats admis sont incorporés et reçoivent une formation de 1 an ou 14 mois pour les cavaliers (+ stages).

Après 2 ans de pratique, certains peuvent présenter un examen de sous-officier d'élite. Les sous-officiers d'élite recoivent une année de formation avec stages. Lesquels sous-officiers peuvent, après une dizaine d'années de service, devenir officier grâce à la promotion sociale.

Le recrutement des officiers se fait une fois par an et par deux voies:

1) après l'Ecole royale militaire (voir ci-dessus à Armée) et une formation de 2 ans à Vottem (licence en criminologie), complétée d'autres cours et de 17 mois de formation spécifique à Bruxelles (en tout 5 ans et demi);

2) après l'université. La gendarmerie recrute des universitaires (suivant le poste à pourvoir: informaticien, ingénieur civil en télécommunication, sociologie ou recrutement polyvalent).

Après un examen préalable, un concours d'admission, des tests psychotechniques, une épreuve linguistique, des examens d'aptitude physique et de personnalité, les candidats officiers reçoivent une formation de 18 mois.

Informations: Info Job, boulevard général Jacques, 290, 1040 Bruxelles Tél.: 02-642.62.62.

*LA SABENA

La Sabena possède une école privée pour l'aviation civile: la Belgian Aviation School (BAS). Cette dernière organise d'une part une formation d'hôtesse de l'air ou steward. Cette formation dont les cours sont donnés en français, néerlandais et anglais, dure dix semaines dont une semaine de qualification en vol.

Cette formation est accessible aux candidat(e)s qui:

- sont en possession du CESS ou équivalent;

- parlent couramment le français, l'anglais et le néerlandais;

- ont moins de 30 ans;

- mesurent entre 1,57 m et 1,90 m;

- ont une bonne présentation;

- sont capables de nager 100 m;

- sont jugés physiquement aptes;

- sont classés en ordre utile aux épreuves d'admission;

- ont acquitté le droit d'inscription de 80.000 FB.

La BAS assure, d'autre part la formation des pilotes de ligne. Pour faire partie des 60 sélectionnés annuels de la BAS (30 francophones, 30 néerlandophones), il faut avoir minimum 18 ans, être en possesssion d'un CESS, d'un certificat de bonne vie récent et être classé en ordre utile lors de la sélection qui a lieu chaque année en avril et en juillet. Celle-ci comporte des épreuves de mathématique, physique et anglais, un entretien avec un psychologue, des tests psychomoteurs et un examen médical. Le coût de cette sélection est d'environ 27.000 FB.

L'obtention des licences théoriques (pilote de ligne) et des licences de vol belges et américaines s'échelonne sur une période d'environ 2 ans. La partie théorique est dispensée à Bruxelles, l'entraînement en vol se déroule en Arizona.

Informations: BAS - aéroport de Bruxelles-National, bâtiment 201, 1820 Steenokerzeel. Pour les exigences médicales: service médical de la Sabena. Tél.: 02-723.34.50

Pilote: Tél: 02-723.75.40 ou 41

Fax: 02-723.75.59

Hôtesse de l'air ou steward: tél: 02-723.76.46 ou 41.

Le réseau universitaire

Le nouveau décret de la Communauté française du 5 septembre 1994 relatif au régime des études universitaires et des grades académiques réorganise l'enseignement universitaire.

Dans un arrêté du 26 mars 1996, le gouvernement de la Communauté Française a fixé les qualifications des grades académiques qui sanctionnent les études de base de 1er et 2e cycles ainsi que les qualifications du grade académique de docteur, conféré après la soutenance d'une thèse. Cet arrêté est entré en vigueur le 1 er septembre 1996.

On trouvera ci-dessous une liste des études universitaires, reprenant les intitulés des formations universitaires de base, c'est-à-dire des diplômes de 1er cycle (2 ou 3 ans, soit les candidatures) et 2e cycle (2, 3 ou 4 ans, soit les licences, grades, etc.).

L'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur est un diplôme complémentaire de 2 e cycle qui autorise son titulaire à enseigner, non seulement dans le secondaire supérieur, mais aussi dans le supérieur de type court. Ce diplôme d'agrégation, qui ne peut s'obtenir sans un titre universitaire de base de 2e cycle, n'est pas repris ici, mais la plupart des facultés le délivrent.

De nombreuses formations sont organisées à l'issue du 2e cycle. Il s'agit de 3es cycles appelés DEC 2 (Diplôme d'études complémentaires de 2 e cycle), DES (Diplôme d'études spécialisées), DEA (Diplôme d'études approfondies) ou encore cours complémentaires, certificats, études interfacultaires.

Liste des grades académiques qui sanctionnent les études de base de 1 er et 2e cycles et du grade académique de docteur, classés par secteurs et domaines d'études. Il y a 3 secteurs et 22 domaines.

*SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

1. Sciences religieuses

Philologie biblique - Sciences religieuses - Théologie

2. Philosophie

3. Histoire

4. Langues et lettres

- Langues et littératures classiques

- Langues et littératures romanes

- Langues et littératures germaniques

- Langues et littératures modernes

- Linguistique

- Langues et littératures slaves

- Langues et littératures orientales

- Information et communication

- Sciences du livre et des bibliothèques

- Arts du spectacle

5. Histoire de l'art et archéologie

6. Droit

7. Criminologie

8. Psychologie - Et notamment Logopédie - Sciences de la famille et de la sexualité

9. Sciences de l'éducation

10. Sciences économiques

- Sciences économiques appliquées

- Sciences de gestion

Gestion de l'entreprise

- Ingénieur commercial

11. Sciences politiques

- Sciences politiques

- Administration publique

12. Sciences sociales

- Sciences sociales

- Sociologie

- Sociologie et anthropologie

- Information et communication

- Sciences du travail

- Travail social

- Politique économique et sociale

*SCIENCES

1. Sciences

- Sciences mathématiques, physiques, chimiques, biochimiques, biologiques, géologiques, géographiques

- Informatique

- Environnement

2. Sciences appliquées

Ingénieur civil des mines, des constructions, métallurgiste, chimiste, électricien, électromécanicien, mécanicien, architecte, géologue, physicien, en mathématiques appliquées, en sciences des matériaux, en informatique et gestion, informaticien.

3. Sciences agronomiques et ingénierie biologique

Ingénieur chimiste et des bio-industries - Ingénieur agronome.

*SCIENCES ET SANTÉ

1. Médecine

Sciences biomédicales.

2. Sciences dentaires

3. Médecine vétérinaire

4. Sciences de la Santé publique

5. Pharmacie

Sciences biomédicales

6. Education physique

7. Kinésithérapie et réadaptation

Adresses des universités et des centres universitaires

-(UCL) Université catholique de Louvain

- Secrétariat des étudiants à Louvain-la-Neuve Halles Universitaires

Place de l'Université, 1 - 1348 Louvain-la-Neuve. Tél.: 010-47.21.72

du lundi au vendredi de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30

- Secrétariat des étudiants à Bruxelles: avenue Emmanuel Mounier, 50 - 1200 Bruxelles (Woluwe-Saint-Lambert) - Tél.: 02-764.50.22 du lundi au vendredi de 10 à 12 h et de 14 à 16 h 30.

-(CID) Centre d'information et de documentation sur les études, les professions et les emplois à Louvain-la-Neuve - rue Paulin Ladeuze, 3 - 1348 Louvain-la-Neuve. Tél.: 010-47.27.06

Fax: 010/45.46.14. Du lundi au jeudi: de 10 à 12 h et de 14 à 16 h 30. A Bruxelles: centre «Faculté»: avenue E. Mounier, 50 - 1200 Bruxelles - Tél.: 02-764.50.94. Le mercredi après-midi de 14 à 17 h sans rendez-vous.

-(ULB) Université libre de Bruxelles

Cires: Centre d'information sur les études et les relations avec l'enseignement secondaire. Adresse postale: avenue Franklin D. Roosevelt, 50 - CP 178 - 1050 Bruxelles. Accueil des étudiants: avenue Buyl, 87a - 1050 Bruxelles - Tél.: 02-650.20.30 ou 36 ou 37. Fax:02-650.47.20). Du lundi au jeudi: de 9 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30. Le vendredi: de 9 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 15 h 30.

-(ULg) Université de Liège

Bureau d'accueil des étudiants: place du 20 Août, 9 - 4000 Liège. Tél.: 04-366.56.74 ou 366.56.20 - Fax: 04/366.57.25. Du lundi au jeudi: de 9 à 12 h 30. Mercredi et vendredi: de 13 h 30 à 16 h.

-(UMH) Université de Mons-Hainaut

Toute correspondance au siège social de l'université: place du Parc, 20 - 7000 Mons - Service inscriptions et Certificats: place Warocqué, 17 - 7000 Mons - Tél.:065-37.30.13 Fax: 065/37.30.54

-(FPMs) Faculté polytechnique de Mons

Secrétariat des études: rue de Houdain, 9 - 7000 Mons - Tél.: 065-37.40.30. Fax: 065/37.40.34. Du lundi au vendredi: de 8 à 12 h 30.

-(FUSAGx) Faculté universitaire des sciences agronomiques de Gembloux

Service d'accueil et d'information: Passage des Déportés, 2 - 5030 Gembloux. Tél.: 081-62.22.64 ou 65 ou 66 - Fax: 081-61.45.44. Du lundi au vendredi de 9 à 12 h et de 14 à 17 h.

-(FUCAM) Facultés universitaires catholiques de Mons

Secrétariat des études: chaussée de Binche, 151 - 7000 Mons - Tél.: 065-32.32.89 - Fax : 065/32.33.03. Du lundi au vendredi: de 9 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h.

-(FUNDP) Facultés universitaires Notre-dame-de-la-Paix - Namur

Service d'information et de documentation sur les études: rue de Bruxelles, 53 - 5000 Namur - Tél.: 081-72.50.30 - Fax: 081-72.50.37. Du lundi au vendredi: de 10 à 12 h et de 14 à 16 h.

-(FUSL) Facultés universitaires Saint-Louis

Service d'information et d'accueil: Boulevard du Jardin Botanique, 43 - 1000 Bruxelles - Tél.: 02-211.78.11 - Fax: 02/211.79.97. Du lundi au vendredi: de 9 à 17 h 30.

-(FUTP) Faculté universitaire de Théologie protestante

Rue des Bollandistes, 40 - 1040 Bruxelles. Tél.: 02-735.67.46 - Fax: 02-735.47.31.

-(FUL) Fondation universitaire luxembourgeoise

Avenue de Longwy, 185 - 6700 Arlon - Tél.: 063-23.08.11 - Fax:: 063-23.08.85.

-(Cunic) Centre universitaire de Charleroi

Avenue Général Michel, 1B - 6000 Charleroi. Tél.: 071-31.46.10. ou 32.74.51.

Les passerelles d'un supérieur à l'autre

Deux arrêtés du Gouvernement de la Communauté française datés du 15 mars 1999 légalisent les passerelles entre les différentes formes d'enseignement supérieur. Quatre types de passerelles sont organisées.

DES HAUTES ÉCOLES VERS LES UNIVERSITÉS

-Qui est concerné? Les diplômés de l'enseignement supérieur de type court ou de type long: les gradués du type court; les candidats du type long; les licenciés du type long.

-Pour aller où? Vers le deuxième cycle universitaire (en rapport avec les études précédemment réussies).

-Comment? Trois catégories de diplômes:

* Catégorie I: accès au deuxième cycle moyennant réussite d'une année préalable

* Catégorie II: accès au deuxième cycle moyennant réussite d'un examen d'aptitude et de connaissance (si succès, des compléments de 150 heures maximum peuvent être imposés; si échec ou si on ne veut pas se soumettre à l'examen, retour à la catégorie I).

* Catégorie III: accès direct au deuxième cycle, des compléments de maximum 150 heures peuvent être imposés.

Dans tous les cas, possibilités de dispenses en fonction du dossier de l'étudiant.

DES UNIVERSITÉS VERS LES HAUTES ÉCOLES

-Qui est concerné? Les étudiants ayant au moins réussi une année de candidature universitaire.

-Pour aller où? Vers une deuxième année de graduat ou de premier cycle de type long ou vers une première année de licence de type long, selon le cas.

-Comment? Cinq cas de figures:

* le passage d'une première année réussie de candidature universitaire vers une deuxième année d'études de type court, moyennant un éventuel supplément de formation

* le passage d'une première année réussie de candidature universitaire vers une deuxième année d'études de premier cycle de type long, moyennant un éventuel supplément de formation

*le passage d'une deuxième année réussie de candidature universitaire vers une deuxième année d'études de type court, moyennant un programme éventuellement spécifique sans surcharge horaire

* le passage d'une deuxième année réussie de candidature universitaire vers une deuxième année d'études de type long, moyennant un programme éventuellement spécifique sans surcharge horaire

* le passage d'une candidature universitaire réussie vers une première année de deuxième cycle de type long, moyennant un éventuel supplément de formation.

AU SEIN DES HAUTES ÉCOLES

*Passerelles de l'enseignement supérieur de type court à l'enseignement supérieur de type long

-Qui est concerné? Les étudiants ayant au moins réussi deux années de graduat de type court.

-Pour aller où? Vers une deuxième année de premier cycle de type long ou vers une première année de deuxième cycle de type long, selon le cas.

-Comment? Deux cas de figures:

* le passage d'une deuxième année d'études supérieures de type court vers une deuxième année de premier cycle de l'enseignement supérieur de type long, avec un programme éventuellement spécifique sans surcharge horaire

* le passage d'un grade de l'enseignement supérieur de type court vers une première année de deuxième cycle de l'enseignement supérieur de type long, avec un programme éventuellement spécifique sans surcharge horaire.

*Passerelles de l'enseignement supérieur de type long à l'enseignement supérieur de type court

-Qui est concerné? Les étudiants ayant au moins réussi une année de premier cycle de type long.

-Pour aller où? Vers une deuxième année d'études de l'enseignement de type court.

-Comment? Deux cas de figures:

* le passage d'une première année de premier cycle de l'enseignement supérieur de type long vers une deuxième année d'études de l'enseignement supérieur de type court, moyennant un éventuel supplément de formation

* le passage d'un grade de candidat de l'enseignement supérieur de type long vers une deuxième année d'études de l'enseignement supérieur de type court, moyennant un éventuel programme spécifique sans surcharge horaire.

Le réseau de formation des classes moyennes

Une possibilité de formation en alternance est, notamment, la formation de chef d'entreprise. En effet, à côté du réseau scolaire, existe le réseau de formation des classes moyennes, subsidié et contrôlé par l'Institut de formation permanente pour les classes moyennes et les PME dépendant du ministère de la Région wallonne.

Parmi les quelque 95 formations patronales, une vingtaine s'adressent aux détenteurs du CESS et certaines sont de niveau post-graduat, les autres formations sont accessibles aux détenteurs du 2 e degré secondaire, aux titulaires du certificat d'apprentissage ou à ceux qui ont réussi la 6 e professionnelle. Les auditeurs de ces formations ne doivent plus être soumis à l'obligation scolaire.

Ces formations (sauf post-graduats) durent 2 ou 3 ans à raison de 8 heures par semaine (généralement 2 soirées)

Les diplômes de la formation de chef d'entreprise répondent à toutes les exigences de la loi d'accès aux professions réglementées. La convention de stage a été mise sur pied afin de permettre aux auditeurs des cours de la formation de chef d'entreprise d'acquérir une expérience pratique.

La convention de stage peut s'effectuer dans toutes les professions pour lesquelles des cours de formation de chef d'entreprise sont organisés: plus de 90 formations dans des secteurs aussi variés que l'alimentation, les soins aux personnes, l'automobile, les professions prestataires de services, le commerce, la construction, la mode et les vêtements, le tourisme et les loisirs, etc.

La convention doit se conclure entre le 1 er juillet et le 30 novembre et se terminer au plus tard le 30 novembre de la dernière année de formation.

L'horaire de travail du stagiaire doit être de 28 à 40 heures par semaine en ce comprises les heures de cours.

Une allocation mensuelle est payée par le chef d'entreprise au stagiaire:

-stagiaire non qualifié

1re année: 9.309 F

2 e année: 15.000 F.

-stagiaire qualifié

1 re année: 22.300 F.

2 e année: 27.875 F.

Les stagiaires bénéficient suivant les cas d'un certain nombre d'avantages sociaux: allocations familiales, conservation des allocations de chômage pour les chômeurs de longue durée (plus de 312 jours).

Informations: Institut de formation permanente pour les classes moyennes et les PME, avenue des Arts, 39, 1210 Bruxelles - Tél.: 02-502.76.00 ou un des centres de formation régionaux.

Enseignement artistique à horaire réduit

Des académies ou écoles d'arts (Arlon, Binche, Braine-l'Alleud, Bruxelles, Charleroi, Châtelet, Dinant, Huy, Liège, Namur, Spa, Tamines, Tournai, Verviers, Wavre) dispensent en horaire décalé des formations dans le domaine des arts plastiques et appliqués et du graphisme et image.

Bande dessinée, bijouterie, céramique-poterie, cinéma d'animation, communication visuelle, création de décors et d'étalages, dessin, dessin d'architecture, décoration, ensemblier-décorateur, gravure-lithographie, illustration, peinture, photographie, publicité, reliure-dorure, restauration d'oeuvres d'art, sculpture, scénographie, sérigraphie, tapisserie-tissage, vitrail.

Ces formations sont organisées à plusieurs niveaux: préparatoire, secondaire inférieur, secondaire supérieur et supérieur suivant des horaires dits lourds ou légers.

L'ENSEIGNEMENT MUSICAL

À HORAIRE RÉDUIT

Quelque 94 académies de musique (appelées aussi «Conservatoires communaux»), réparties sur tout le territoire de la Communauté française, dispensent un enseignement non seulement de la musique mais aussi des arts de la parole et de la danse.

L'enseignement à distance

L'enseignement à distance (EAD), un service de la Communauté française de Belgique, dispense plus de 150 cours différents:

*pour préparer aux Jurys de la Communauté française en vue de l'obtention des certificats d'enseignement secondaire du 2 e degré et supérieur;

*pour préparer aux concours et examens organisés principalement par le Secrétariat permanent de recrutement (SPR) pour le recrutement et la promotion du personnel des différents niveaux dans la fonction publique;

* pour préparer à l'examen organisé par le Jury des classes moyennes pour l'obtention du certificat d'accès à la profession.

Précisons que l'EAD prépare à des examens mais ne délivre aucun diplôme. Certaines de ces formations sont spécialement conçues et organisées pour des publics spécifiques: les enseignants qui souhaitent se recycler, les personnes hospitalisées, les détenus, ceux qui ont besoin d'une aide dans une ou plusieurs matières où ils sont en difficulté, les Belges qui partent à l'étranger et qui craignent pour la scolarité de leurs enfants.

Des cours de niveau primaire sont notamment organisés pour ces derniers.

L'EAD dispense également des cours d'informatique et de langues (allemand, anglais, néerlandais, espagnol, italien). Ces derniers sont accompagnés de cassettes.

Les inscriptions se font toute l'année. Depuis 1992, un droit d'inscription unique et modique de 1.500 F est demandé aux étudiants (certaines catégories bénéficient de la gratuité).

Cet enseignement est donc individualisé et souple, il requiert néanmoins des étudiants une autodiscipline rigoureuse.

Informations: Service de l'enseignement à distance - Ministère de la Communauté Française - rue Royale, 204 - 1010 Bruxelles. Tél.: 02-210.57.33 ou 210.57.81 - Fax: 02-210.55.66.

Adresse Postale: Boulevard Pacheco, 19 Bte 0 - 1010 Bruxelles.

L'enseignement de promotion sociale

Plus de 650 formations de tout niveau (de l'alphabétisation aux formations de niveau post-graduat et supérieur de type long) et quasi de tout secteur sont dispensées dans toute la Communauté française par l'enseignement de promotion sociale.

Ces formations, courtes ou longues, souvent appelées «cours du soir» se donnent également pendant la journée ou le week-end. Elles sont accessibles aux travailleurs, aux demandeurs d'emploi et à toute personne désirant acquérir une formation nouvelle ou se perfectionner dans sa formation de base. L'âge minimum pour suivre ces cours est 15 ans.

Le décret du 16 avril 1991 organisant l'enseignement de promotion sociale instaure deux régimes. Depuis lors, les cours passent progressivement du régime 2 au régime 1. Dans celui-ci, les unités de formation sont capitalisables, les formations antérieures ainsi que l'expérience professionnelle des étudiants peuvent être prises en compte. Cet enseignement se veut donc plus souple.

CONDITIONS ET FORMATIONS

L'accès aux formations courtes qui délivrent des attestations, est un test d'admission.

L'accès aux formations longues qui délivrent des brevets (enseignement professionnel) ou des diplômes, se fait soit sur base de diplômes soit sur base d'examen d'admission.

L'accès est donc parfois plus aisé en promotion sociale qu'en plein exercice.

LES DIPLÔMES

-Quelques diplômes de promotion sociale sont correspondants aux diplômes de plein exercice: le certificat d'enseignement secondaire inférieur (CESI), le certificat d'enseignement secondaire supérieur (CESS), le brevet d'auxiliaire polyvalente des services à domicile et en collectivité avec le brevet de 6e professionnelle auxiliaire familiale et sanitaire, le diplôme d'infirmier(ère) gradué(e)

-Les autres diplômes ne sont pas correspondants, ils sont cependant parfois reconnus de la même manière pour l'accès à l'emploi.

C'est dire si la réalité est difficile à définir. Il faut en fait analyser chaque diplôme pour connaître ses spécificités.

LE COÛT

Les droits d'inscription sont modiques et varient en fonction du niveau et de la durée de la formation. Pour une formation de niveau secondaire, le minimum est de 1.500 F et le maximum de 5.000 F. Pour une formation de niveau supérieur, le minimum est de 2.000 F et le maximum de 6.000 F.

Un droit d'inscription occupationnel de 1.500 F est demandé pour certaines formations et remboursé au terme de la section ou de l'unité de formation qui suit celle pour laquelle le droit d'inscription a été perçu.

Un certain nombre de personnes peuvent, sous certaines conditions être exemptées du droit d'inscription: les étudiants encore soumis à l'obligation scolaire, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires du minimex, les handicapés...

Informations: Administration générale de l'Enseignement et de la Recherche scientifique- Service général de l'Enseignement de promotion sociale et de l'Enseignement à distance - Direction de l'Enseignement de promotion sociale. Tél.: 02-210.58.54.

Fax: 02-210.58.43.

Jurys de la Communauté française et des Classes moyennes

Pour obtenir certains certificats et diplômes tant au niveau de l'enseignement secondaire que supérieur et universitaire, pour obtenir un accès à une profession réglementée sans fréquenter d'école, mais en suivant parfois des stages ou en faisant preuve d'expérience professionnelle, il existe des jurys. Un droit modique, variant de 1.000 à 3.000 F, est demandé pour l'inscription à ces différents jurys. Tant qu'à présent, il est possible de présenter quatre sessions d'une même année d'un jury supérieur même si l'on a déjà échoué plusieurs fois dans l'enseignement supérieur de plein exercice.

En voici la liste.

*JURYS DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE: Certificat d'enseignement secondaire du 2 e degré, CESS: général, technique et professionnel, DAES, diplôme d'admission à l'examen d'ingénieur civil, épreuve préparatoire aux études de niveau A 2 d'infirmier breveté, épreuve préparatoire aux études supérieures paramédicales, brevet d'infirmier(e) hospitalier(e) et brevet d'infirmier(e) hospitalier orientation santé mentale.

*JURYS DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

- de type court: accoucheuse, infirmier(e) gradué(e), gradué(e) en ergothérapie, gradué(e) en logopédie;

- de type long: candidat ingénieur industriel et ingénieur industriel, candidat architecte et architecte, candidat, licencié en sciences commerciales et ingénieur commercial.

* JURYS ISOLÉS

- pour l'obtention du diplôme de professeur de sténographie et de dactylographie-traitement de texte dans les établissements d'enseignement secondaire et d'enseignement supérieur de type court de la Communauté française;

- pour l'obtention du diplôme de professeur d'éducation musicale dans les établissement d'enseignement inférieur et supérieur ainsi que d'enseignement supérieur pédagogique de type court;

- obtention du diplôme de géomètre-expert immobilier;

- obtention du certificat d'aptitude pédagogique

*JURYS DE L'ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE

Toutes les études de premier et de deuxième cycle peuvent être présentées par l'étudiant en jury dans l'université de son choix à condition de n'être pas trisseur et de prouver que l'on est dans l'impossibilité de suivre régulièrement les cours (cas de maladie, séjours à l'étranger, chômage...).

Le coût est de 5.000 F par session d'examen.

Ces titres ont la même valeur que ceux décernés par l'enseignement de plein exercice.

*JURYS DES CLASSES MOYENNES

Il s'agit de jurys pour l'accès aux professions réglementées (dans le cadre de la loi du 15 décembre 1970).

Entrepreneur menuisier-charpentier, installateur de chauffage central, entreprenneur plafonneur-cimentier, coiffeur, meunier, entrepreneur de peinture, négociant en grains indigènes, grossiste en viandes-chevillard, opticien, mécanicien de cycles, mécanicien de cyclomoteurs, mécanicien de motocyclettes, entrepreneur-tailleur de pierres, photographe, négociant -détaillant en combustibles solides, entrepreneur marbrier, négociant en fourrages et pailles, entrepreneur carreleur, installateur électricien, tapissier-poseur de revêtement des murs et du sol, horloger-réparateur, technicien en prothèse dentaire, garagiste-réparateur, entrepreneur de vitrage, négociant-détaillant en combustibles liquides, négociant en véhicules d'occasion, installateur sanitaire et de plomberie, installateur de chauffage au gaz par appareils individuels, entrepreneur de zinguerie et de couvertures métalliques de constructions, entrepreneur de couvertures non métalliques de constructions, installateur frigoriste, dégraisseur-teinturier, carrossier-réparatreur, entrepreneur de pompes funèbres, fabricant-installateur d'enseignes lumineuses, restaurateur ou traiteur-organisateur de banquets, entrepreneur d'étanchéité de constructions, entrepreneur de travaux de démolition, boulanger-pâtissier, esthéticienne, distribution (commerce de détail).

Pour les conditions d'accès, les programmes, les inscriptions:

* Jurys secondaires: Siège du jury de la Communauté française. Visites: 204 rue Royale - 1010 - Bruxelles - Courrier: boulevard Pachéco, 19 bte O - 1010 Bruxelles - Tél.: Enseignement secondaire inférieur 02/210.59.81; Enseignement secondaire supérieur général: 02/210.56.91; technique, artistique et professionnel: 02/210.59.85; examen d'admission aux études d'ingénieur civil et DAES: 02/210.56.91; paramédical secondaire: 02/210.56.10 et 13.

* Jurys supérieurs: ministère de l'Education, de la Recherche et de la Formation - administration de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique - première direction «Jury de... » (préciser le nom du jury) - quartier Arcades - bloc D - 6e étage, bureau 6534 - boulevard Pachéco, 19 bt 0 - 1010 Bruxelles - Tél.: Enseignement supérieur: 02/210.57.39; Géomètre: 02/210.55.72; CAP: 02/221.88.14

* Jurys Classes moyennes d'accès à la profession: tour Sablon, rue Stevens, 1000 Bruxelles - Tél.: 02/504.62.29.

Congé-éducation payé

Le congé-éducation est le droit reconnu au travailleur occupé à temps plein dans le secteur privé qui suit une ou plusieurs formations visées par la loi de s'absenter du travail avec maintien de sa rémunération normale.

La durée de ce congé est déterminée par le nombre réel d'heures de cours suivies sans toutefois dépasser 180 heures par an. La rémunération du travailleur est, pendant ce temps, maintenue - voire éventuellement plafonnée - et payée à l'échéance habituelle. L'employeur a l'obligation d'octroyer et de gérer le congé-éducation. Il peut obtenir le remboursement des rémunérations et des cotisations sociales se rapportant aux journées de travail perdues.

Des règles très précises existent concernant l'inscription, le contrôle, l'assiduité, la planification des congés, la protection des travaileurs contre le licenciement...

Formations qui ouvrent le droit au congé-éducation.

Celles-ci ne doivent pas nécessairement être en relation avec le travail presté, mais elles doivent être agréées par la commission d'agrément du ministère de l'Emploi et du Travail. Il s'agit de formations professionnelles ou générales de plus de 32 heures qui poursuivent des finalités professionnelles.

Quelques exemples: certains cours de l'enseignement de promotion sociale, les formations universitaires ou de niveau universitaire organisées en horaire décalé, la préparation aux jurys des Communautés, les formations de chef d'entreprise des classes moyennes...

Informations: service du congé-éducation payé, ministère de l'Emploi et du Travail, rue Belliard, 51-53, 1040 Bruxelles- Tél.: 02-233.47.05.

Études et chômage

Formations et diplômes qui ouvrent le droit aux allocations d'attente

Pour être admis au bénéfice des allocations d'attente sur la base d'études, le jeune doit satisfaire aux conditions scolaires suivantes:

-soit avoir terminé des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur ou du cycle inférieur de formation technique ou professionnelle;

-soit avoir obtenu devant un jury compétent d'une Communauté un diplôme ou certificat pour les études visées dans l'alinéa ci-dessus: CESS et CESI technique;

-soit avoir terminé un apprentissage Classes moyennes ou industriel;

-soit avoir suivi comme élève régulier pendant deux années scolaires, l'enseignement secondaire à horaire réduit;

-soit, pour les jeunes qui ont suivi l'enseignement secondaire à horaire réduit, avoir obtenu le certificat de qualification de 2 e ou du 3 e degré de l'enseignement secondaire professionnel à horaire réduit;

-avoir mis fin à toutes les activités imposées par un programme d'études, d'apprentissage ou de formation visées ci-dessus et par tout programme d'études de plein exercice.

L'étudiant est considéré comme ayant mis fin aux activités imposées par son programme d'études dès lors que le mémoire a été déposé, même s'il doit encore être défendu.

ETRE CHÔMEUR

ET SUIVRE DES COURS

Un demandeur d'emploi peut sous certaines conditions, en conservant ses allocations de chômage, suivre certaines formations... Et notamment:

-les formations gérées par le Forem, l'IBFFP, le VDAB;

-dans le domaine de la construction, pendant la période hivernale;

-l'enseignement de Promotion sociale;

-les jurys de la Communauté française;

-les formations qui concernent des qualifications pour lesquelles il existe une pénurie structurelle sur le marché de l'emploi (elles sont déterminées annuellement); pour ces formations, il faut être chômeur depuis au moins un an;

-les formations des Classes moyennes; pour ces formations, il faut soit avoir terminé depuis 2 ans au moins des études ou un apprentissage et avoir bénéficié d'au moins 312 allocations au cours des 2 années précédant le début de la formation, soit avoir bénéficié d'au moins 624 allocations au cours des 4 années précédant le début de la formation;

-des études de plein exercice soit de niveau équivalent ou supérieur aux études déjà suivies, soit d'un niveau inférieur aux études déjà suivies, à condition qu'elles relèvent de l'enseignement supérieur.

Le chômeur ne peut déjà disposer d'un diplôme de fin d'études de l'enseignement supérieur, sauf lorsque le directeur du Forem constate que ce diplôme n'offre que peu de possibilités sur le marché du travail. Le directeur peut, à cette fin, demander l'avis du service régional de l'emploi.

Le chômeur doit avoir terminé ses études et/ou son apprentissage depuis 2 ans au moins et avoir bénéficié d'au moins 312 allocations comme chômeur complet au cours des 2 années précédant le début des études.

Ces deux dernières dispenses sont prolongées lorsque le chômeur a terminé l'année scolaire avec fruit. Le chômeur ne peut bénéficier de cette dispense qu'une seule fois.

Informations: les services régionaux du Forem et de l'Orbem, les services chômage des syndicats, la Capac.