Les jeunes médecins préfèrent la chirurgie

n.c.

Vendredi 9 avril 2010

En 2009, on comptait 367 jeunes médecins francophones ayant fait le choix de continuer leurs études vers la spécialisation, rapportent vendredi les quotidiens du groupe Sud Presse. Et c’est la médecine interne qui a la cote. En 2008-2009, 43 jeunes avaient décidé de s’orienter vers la médecine interne (cardiologie, gastro-entérologie, pneumologie, etc.). Dans le palmarès des spécialisations choisies suivent la chirurgie (37), l’anesthésie (31) ; la pédiatrie (23), la gynécologie (20), puis l’ophtalmologie (11) ; la neurologie (9), la dermatologie (6) ou encore l’ORL (6). C’est en biologie clinique (2) et en gériatrie (3) qu’on trouve le moins de vocations. Enfin, il manquait en 2009 six candidats en médecine générale par rapport aux quotas minimums.