LES MUSEES PRENNENT UN COUP DE JEUNE !

SIMONET,BRIGITTE

Page 11

Mardi 13 mars 1990

SI les jeunes sont naturellement attirés par le cinéma et les concerts, s'ils vont de plus en plus à la rencontre du théâtre, de la danse et de la musique classique, on constate cependant qu'ils ne s'intéressent guère aux arts plastiques. C'est pourquoi la carte Jeunes, en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin, tente depuis deux ans de les sensibiliser à cette forme d'expression artistique.

En 1989, elles s'étaient déjà associées pour lancer, dans six musées de Bruxelles et de Wallonie, l'opération «Mona Lisa». Face au succès de cette première expérience, la Fondation Roi Baudouin et l'ASBL carte Jeune ont décidé de relancer l'action cette année, et même de l'amplifier puisque, cette fois, c'est treize musées wallons et bruxellois qui sont impliqués dans l'opération «Les musées prennent un coup de jeune».

Cette action voudrait faire des musées des lieux de rencontre où les jeunes trouveraient aussi leur place. Elle souhaite faire connaître la peinture, la sculpture, l'archéologie à des adolescents qui sont rarement en contact avec le domaine artistique et favoriser la compréhension des oeuvres d'art. Ces objectifs rencontrent à la fois les buts de la carte Jeunes, qui essaie par le biais de diverses opérations d'amener les moins de 26 ans vers l'art en général et de rendre accessible à tous les différentes formes d'expression, et ceux de la Fondation Roi Baudouin qui agit dans des domaines aussi divers que l'aide sociale, l'aménagement du territoire, l'initiation à la démocratie, les échanges linguistiques, le sport et la culture.

Pour favoriser l'ouverture de la jeunesse à cette forme d'expression culturelle qui ne leur est pas naturellement familière, 13 musées ouvriront gracieusement leurs portes aux moins de 26 ans, les 16 et 17 mars, et proposeront une foule d'activités originales. Ce sont des étudiants de l'enseignement secondaire, principalement des «options arts», et de l'enseignement supérieur artistique, qui se sont chargés d'imaginer et de concrétiser des animations susceptibles de faciliter la rencontre avec l'art. Intermédiaires privilégiés entre les oeuvres qu'ils présenteront et les autres jeunes avec qui ils partagent les goûts et les préoccupations, ces «initiés» mettent au point des «techniques-passerelles» pour stimuler la curiosité. Ainsi, par le biais du théâtre, de la musique, de la vidéo, de l'informatique, de la publicité, de la mode, de la BD, les non-avertis feront leurs premiers pas dans le domaine des arts plastiques.

Le programme est alléchant, il permettra de passer du stade de simple spectateur à celui d'acteur. Le visiteur pourra goûter, toucher, voir, écrire... et même découvrir le processus photographique en se baladant dans un cube géant, voter pour le Top 50 des oeuvres d'art, participer à un dialogue avec les sculptures, confectionner des bijoux néolithiques, participer à la vie de château du XVIIIe siècle, assister à la représentation d'une comédie de Labiche dans «ses propres meubles», se régaler vraiment avant de dévorer les oeuvres du regard...

Ces diverses activités seront proposées dans les treize musées qui participent à l'opération:

- les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (9, rue du Musée à 1000 Bruxelles);

- les musées royaux d'Art et d'Histoire (10, parc du Cinquantenaire à 1040 Bruxelles);

- le musée Horta (25, rue Américaine à 1050 Bruxelles);

- Le musée de l'Hôtel de Croix (5, rue Joseph Saintraint à 5000 Namur);

- le musée du Château de Franc-Waret (52, rue du village à 5068 Franc-Waret);

- le musée du Centenaire: archéologie, préhistoire et gallo-romain (Jardins du Mayeur à 7000 Mons);

- le musée communal des Beaux-Arts et de la Céramique (17, rue Renier à 4800 Verviers);

- le musée communal des Beaux-Arts de Charleroi et le musée Jules Destrée (Hôtel de Ville, Place Charles II à 6000 Charleroi);

- le musée de la Photographie (11, av. Paul Pastur à 6100 Charleroi - Mont-sur-Marchienne);

- le musée de Louvain-la-Neuve (Collège Erasme, 1 Place Blaise Pascal à 1348 Louvain-la-Neuve);

- le musée des Beaux-Arts de Tournai (3, rue de l'Enclos Saint-Martin à 7500 Tournai);

- le musée de l'Art Wallon et Salle Saint-Georges (Ilot Saint-Georges, 86 En Féronstrée à 4000 Liège).

De nombreuses écoles collaborent à ce grand «lifting» et quatre groupes de jeunes recevront un prix en espèces (d'une valeur de 5.000 FB) offert par la carte Jeunes et la Fondation Roi Baudouin: Prix de l'originalité, Prix de la créativité, Prix de la participation et Prix de la recherche.

Si durant le week-end de l'opération «Mona Lisa» en 1989, le nombre habituel de visiteurs a décuplé, gageons que «Les musées prennent un coup de jeune» attirera également une foule de curieux.

BRIGITTE SIMONET.

Pour des renseignements plus précis concernant les activités de chacun des musées, vous pouvez téléphoner aux régionales:

- Carte Jeunes Bruxelles: 02-424.19.48;

- Carte Jeunes Namur: 081-22.38.12;

- Carte Jeunes Mons: 065-31.01.63;

- Carte Jeunes Verviers: 087-31.01.63;

- Carte Jeunes Charleroi: 071-41.62.17;

- Carte Jeunes Nationale (pour Louvain-la-Neuve): 02-537.95.44;

- Carte Jeunes Tournai: 069-22.92.22;

- Carte Jeunes Liège: 041-23.65.58.