LES MUSIQUES MILITAIRES SE FONT RARES QUATRE CORTEGES A TOURNAI SOUS MOINS HAUTE ESCORTE

DETAILLE,STEPHANE

Page 18

Vendredi 7 juin 1996

Les musiques militaires se font rares

Quatre Cortèges à Tournai

sous moins haute escorte

Les Quatre Cortèges qui n'aimaient rien tant que de marcher au pas pourraient bien être contraints, dans les années qui viennent, d'évoluer sur des musiques moins martiales : cette année déjà, les organisateurs des festivités - le syndicat d'initiative «Les Amis de Tournai» - ne pourront compter sur la participation que de la seule musique de la Région militaire de défense Nord-Est (Metz).

Signe des temps : les réformes et les restrictions budgétaires qui, à l'Est comme à l'Ouest, restructurent les régiments de la plupart des armées d'Europe, condamnent les musiques à disparaître ou à rentrer dans le rang. L'armée belge, qui compta longtemps six formations musicales, n'en entretient plus que trois. Elle n'est pas la seule : économies obligent, certains pays ont revu à la baisse leurs contingents, d'autres leur accordent moins volontiers la permission de sortir. En Italie, en Hongrie, en Roumanie, en Espagne, aux Pays-Bas... : partout, les invitations lancées par «Les Amis de Tournai», leur ont été retournées avec les mêmes fins de non-recevoir assorties des mêmes excuses. Ailleurs, le cachet réclamé avait des allures de pilule dure à avaler : les Polonais auraient coûté trois fois plus cher que lors de leur dernière prestation, les Turcs exigeaient 1,4 million, frais d'hébergement non compris...

Il a donc fallu faire avec les seuls Français qui seront dès lors omniprésents dans le programme des festivités de ces 8 et 9 juin : les 112 exécutants de la Musique principale de la région militaire assureront en effet deux concerts le samedi avant de prendre part au festival singulièrement démilitarisé du dimanche matin et d'ouvrir la marche aux Quatre Cortèges au début de l'après-midi. Dans un programme quasi immuable fixé par la tradition (1), les «Amis de Tournai» ont soin de ménager un peu de place pour l'inédit, réservant chaque année la soirée du samedi à un spectacle de qualité : c'est le jardin de la Reine (à deux pas du Rond-Point de l'Europe) qui accueillera cette fois une animation «pyro-aquatique» de 35 minutes mettant en scène quelque 2.000 jets d'eau colorés dont les arabesques obéissent aux rythmes de la musique. Leur étrange ballet, magnifié par des jeux de lumière immergés, a déjà fait le tour du monde : le spectacle a notamment fait escale à Paris, Berlin, New York et Mexico. Le spectacle s'achèvera par le grand feu d'artifice que les organisateurs ont coutume d'offrir au public.

S. D.

(1) Les Quatre Cortèges auront lieu ces 8 et 9 juin à Tournai. Samedi : concert-promenade (départ, place Crombez, à 10 h 45), grand concert de la musique militaire de Metz (Maison de la Culture, à 20 heures), retraite aux flambeaux (départ de la Maison de la culture, à 22 heures), «Féérie Aquatique» (Jardin de la Reine, à 22 h 45). Dimanche : festival des fanfares (Grand-Place, à 10 heures), concile de la confrérie des Chevaliers de la Tour (Hôtel de Ville, à 12 h 15), défilés des Quatre Cortèges (départ de l'avenue des Etats-Unis, à 15 heures), « Tattoo» des fanfares (Grand-Place, à 18 h 15).