Mgr Léonard succéderait au cardinal Danneels

GUTIERREZ,RICARDO; LUKSIC,VANJA

Jeudi 14 janvier 2010

Le vaticaniste du quotidien italien « Il Giornale » annonce sur son blog que Monseigneur Léonard succéderait au Cardinal Danneels à la tête de l’Église catholique de Belgique. Par Ricardo Gutiérrez et, à Rome, Vanja Luksic

André-Mutien Léonard, primat de l’Église catholique de Belgique ? Le vaticaniste du quotidien italien Il Giornale croit savoir que le Vatican « devrait publier, dans les prochains jours » la nomination du nouvel archevêque de Malines-Bruxelles. Et que le pape Benoît XVI aurait porté son choix sur l’évêque de Namur, André Mutien Léonard, 69 ans.

Le journaliste Andrea Tornielli, qui couvre l’actualité du Vatican pour Il Giornale, a publié l’information, au conditionnel, sur son blog, Sacri Palazzi, mercredi matin. Un texte de cinq phrases à peine, sans le moindre détail factuel. La rumeur a immédiatement été reprise et amplifiée par de nombreux sites catholiques conservateurs, partisans de l’évêque namurois.

Mais en Belgique, comme à Rome, les officiels de l’Église se contentent de préciser qu’aucune confirmation officielle n’a validé l’hypothèse avancée par Andrea Tornielli… « Tant que Benoît XVI n’a pas officiellement annoncé son choix, on ne peut parler que de rumeurs », insiste le porte-parole des évêques de Belgique, Eric de Beukelaer, rappelant que Tornielli n’en serait pas à sa première annonce erronée.

L’intéressé, que nous avons contacté, à Rome, précise qu’il a « utilisé le conditionnel », sur son blog, et que « la décision annoncée pourrait changer ».

Si la rumeur de sa nomination est confirmée, André-Mutien Léonard ne serait qu’un archevêque de transition, la démission restant de rigueur à l’âge de 75 ans. L’hypothèse n’est pas exclue, mais les cinq derniers archevêques nommés par Benoît XVI, depuis le 30 novembre 2009, sont tous quinquagénaires.

L’archevêque en poste, Godfried Danneels, confiait récemment à nos confrères du Nieuwsblad qu’il ne s’attendait pas à l’annonce de la désignation de son successeur « avant le 19 janvier ». Le suspense ne devrait guère durer.