Plan anti-bouchons pour la gare

BODEUX,PHILIPPE

Page 20

Samedi 5 septembre 2009

Mobilité Aménagements en vue pour éviter les engorgements

Quinze jours avant l’inauguration de la gare TGV, la Ville de Liège a présenté les mesures à venir pour réguler la circulation automobile autour de la nouvelle gare des Guillemins. En particulier côté colline de Cointe, là où la sortie du parking de 750 places débouche avenue de l’Observatoire avec une connexion quasi immédiate à la liaison autoroutière.

« Sans aménagement routier, nous risquons des files dans le tunnel de Cointe et un engorgement avenue de l’Observatoire », explique Jean-François Leblanc, le « Monsieur mobilité » de la Ville de Liège. Actuellement, les automobilistes venant de Bruxelles qui rejoignent la gare empruntent, pour la plupart, la sortie Laveu-centre-ville, passant par la rue des Eburons. Demain, ils devront prendre la « vraie » sortie gare TGV qui débouche sur l’avenue de l’Observatoire et arriver à la gare par l’arrière, côté colline de Cointe. Même chose pour ceux venant des Ardennes.

Le hic, c’est que l’ensemble des entrées et sorties se trouvent dans un mouchoir de poche et risquent de perturber la relative quiétude des quartiers adjacents (Cointe, Boutelicou, Laveu…). « Cela fait plusieurs années que nous réclamons une étude de mobilité globale pour équilibrer les flux de circulation dans les quartiers concernés par le trafic de transit vers les Guillemins », déclarent Olivier Hamal et Rodolphe de Battice qui ont lancé ce jeudi une pétition.

Une solution a été imaginée par la Ville en coordination avec le SPW (Service public de Wallonie) et la SNCB : une série de carrefours à feux destinés à réguler le trafic. Premier concerné : le carrefour entre la rue de Joie, l’avenue de l’Observatoire et la rue des Eburons. La régulation des feux donnera du vert à l’avenue de l’Observatoire et limitera le trafic rue des Eburons. Le carrefour sera sécurisé pour les vélos et les cyclistes avec, sous le pont Hemricourt, une bande réservée aux vélos au détriment des automobilistes. Coût : 350.000 euros à charge de la Ville. Les travaux seront réalisés en 2010.

La sortie du parking SNCB – via le « pont calatravesque » qui enjambe l’autoroute – sera équipée quant à elle de feux fonctionnant « à la demande », histoire de ne pas pénaliser l’avenue de l’Observatoire aux heures creuses. Ce nouveau feu sera coordonné avec celui situé 100 m plus bas, à la sortie de l’autoroute, de manière à ce que les automobiles venant de Bruxelles puissent directement rallier le parking de la gare. Enfin, des feux « de sécurité » seront installés à l’entrée du rond-point E40-E25 et seront activés en cas de files dans le tunnel de Cointe. Coût : 350.000 euros également, à charge de la Région. Début des travaux : octobre 2009, soit quelques semaines après l’ouverture du parking, le 21 septembre prochain.