Napolitano refuse d’empêcher l’arrêt de l’alimentation d’Eluana

n.c.

Vendredi 6 février 2009

Le chef de l’Etat italien Giorgio Napolitano a refusé de signer le décret-loi d’urgence adopté vendredi par le gouvernement pour empêcher l’arrêt de l’alimentation d’Eluana, en état végétatif depuis 17 ans, et pour laquelle sa famille a obtenu de la justice le droit de mourir. Le président, qui avait déjà annoncé qu’il s’opposerait à ce décret-loi, « ne procédera pas à la validation du décret (…) », selon un communiqué de la présidence qui invoque « l’inconstitutionnalité » du texte adopté en Conseil des ministres. Le chef du gouvernement Silvio Berlusconi avait affirmé que, dans le cas où le président refuserait de signer, il « convoquerait sur champ le Parlement pour faire adopter cette loi en l’espace de 2-3 jours ». Eluana Englaro, 37 ans, est dans un état végétatif depuis un accident de voiture en janvier 1992.