Nivelles ouvre ses serres

VANHAM,VINCENT

Page 14

Vendredi 9 mai 2008

Nature Les premières fleurs communales récupérées à l’Expo 58

Cinquante ans fêtés ce week-end. Pour l’occasion, 120.000 fleurs parfumées vous y attendent.

Quand certains sont coincés au bureau, d’autres gagnent leur croûte au milieu des fleurs. C’est le cas de la dizaine de jardiniers qui travaillent pour la ville de Nivelles. Pas désagréable comme endroit : 25 ares de serres où s’étalent 120.000 plantes multicolores et odorantes. À cette époque, la grande majorité d’entre elles sont déjà en fleur, ce qui donne un spectacle unique qui sera visible ce week-end à l’occasion des traditionnelles journées portes ouvertes (1).

Cette année, les serres de Nivelles fêtent leurs cinquante ans d’existence. La construction des premières infrastructures avait commencé en 1956 sur un terrain sis au Faubourg de Namur avec du bois récupéré de l’auditorium de Bléval. Les premières cultures avaient, quant à elles, commencé en 1958 avec des plantes récupérées de l’Expo 58. « Quand on s’est retrouvé à l étroit en 1972, les serres ont déménagé à la chaussée de Charleroi, leur emplacement actuel », se souvient Bernard Decrolier, responsable brigadier des serres.

Véritable laboratoire, les serres servent de lieu de test pour de nouvelles plantes. Condition sine qua non pour être retenues : tenir une saison entière, de la mi-mai à fin septembre : « Les plantes doivent être robustes et supporter les nombreux climats différents qu’on rencontre en Belgique : maussade, pluvieux ou caniculaire. » Les vedettes sont les impatiences, les bégonias, les pétunias, les géraniums, les salvias, les tagètes, les obélias ou encore les cinéraires maritimes.

Dans Nivelles, c’est le parc de la Dodaine qui nécessite le plus de fleurs : entre 40 et 45.000 à lui tout seul. Le reste part dans les quartiers, sur la façade de l’hôtel de ville ou dans les pots suspendus de la Grand-Place et de la place Emile de Lalieux. Les jardiniers fournissent aussi Bornival qui participe au concours des villages fleuris. Enfin, des plantes d’ornement et des orchidées sont chouchoutées en vue de décorer des expos, cérémonies et visites officielles. Les portes ouvertes de ce week-end seront l’occasion de découvrir les serres entièrement fleuries. Une occasion unique puisque, dès lundi, les 120.000 fleurs iront prendre place dans les parterres nivellois.

À noter que chaque visiteur repartira avec une plante dans un pot à suspendre.

(1) Ces samedi et dimanche de 8 h à 18 h au nº 54b de la chaussée de Charleroi.

L’entrée est gratuite.