Noël en plein été

SAINTGHISLAIN,VALERY

Page 8

Vendredi 25 juillet 2008

Charleroi Gare de BSCA, Porte Ouest et aides Tonus

La Région a pris jeudi une série de décisions qui libèrent des montants importantss pour le redéploiement de la métropole sambrienne.

En une seule avant-midi, le gouvernement wallon a décidé, jeudi à Namur, d’accorder un solide coup de pouce en faveur du redéploiement économique de la Ville de Charleroi et de sa proche région. De ces décisions wallonnes découle en effet l’octroi de près d’un demi-milliard d’euros !

Une grande partie de cette manne (quelque 450 millions) sera accaparée par la seule construction de la future gare de l’aéroport de Gosselies (lire également en page Economie). Il aura fallu patienter sept ans – les premières études remontant à 2001 – pour qu’une décision importante soit prise dans ce dossier. Jeudi, le gouvernement wallon a finalement choisi l’option de la gare souterraine, connectée à la ligne Charleroi Sud-Bruxelles-Midi, après avoir entendu les arguments de l’administrateur délégué d’Infrabel. « Grâce à cette nouvelle liaison ferroviaire, l’extension nord de la ville sera à 8 minutes du centre-ville de Charleroi », se réjouissait Paul Magnette (PS). S’il était satisfait, le ministre fédéral du Climat et de l’Energie ne l’était cependant pas totalement. A son sens, cet investissement important se doit d’être complété par d’autres, en faveur du métro de Charleroi. De quels types ? Du matériel roulant neuf et des voitures équipées d’un plancher bas pour l’accès aux personnes à mobilité réduite. « Et des moyens suffisants pour réaliser les extensions est et sud du métro carolo », précise l’édile carolo.

Hier encore, l’exécutif régional wallon a décidé de libérer en faveur de Charleroi 20 millions d’euros pour l’assainissement des 17,5 hectares du site « Zone Cokerie » (propriété du groupe Duferco) et intégré dans le projet « Porte Ouest ». La moitié de ce montant affectée à l’assainissement proviendra du plan Marshall ; l’autre moitié (dédiée au financement de projets le site) sera ponctionnée sur les budgets de la Sofipole, la société régionale d’investissement créée dans le cadre du plan Marshall.