Pacifisme - Bomspotting cible les armes nucléaires Mille plaintes contre l'Etat belge

LOUSBERG,BRIGITTE

Page 4

Lundi 29 novembre 2004

Pacifisme - Bomspotting cible les armes nucléaires

Mille plaintes contre l'Etat belge

BRIGITTE LOUSBERG

Près de 1.000 personnes ont déposé une plainte samedi à leurs bureaux de police locale contre la présence d'armes nucléaires en Belgique à l'appel de l'ASBL Bomspotting qui a lancé une journée d'action spéciale intitulée « Nous sommes tous des bombes-spotters ». Bomspotting avait appelé chaque citoyen à se rendre (samedi) dans son bureau de police afin de porter plainte contre les armes nucléaires illégales stationnées sur la base militaire de Kleine Brogel, et contre la politique illégale d'armement nucléaire du gouvernement belge et de l'Otan.

Le premier à avoir porté plainte est le bourgmestre de Geel, Frans Peeters, suivi par celui de Furnes, Jan Verfaille. A Houthalen-Helchteren, la police a ouvert exceptionnellement son bureau ce samedi.

A Verviers, une vingtaine de personnes se sont rassemblées devant le commissariat de police de la zone Vesdre à Heusy, pour déposer plainte.

L'ASBL Bomspotting, qui s'est fait connaître il y a sept ans en pénétrant illégalement dans la base militaire de Kleine Brogel, dans le Limbourg, pour tenter de prouver la présence d'armes nucléaires américaines, milite pour la suppression des armes nucléaires. A ses yeux, la politique de défense belge est une « politique criminelle » dans la mesure où elle viole un jugement prononcé en juillet 1996 par la Cour internationale de justice de La Haye. Celui-ci indiquait que la menace d'utilisation ou l'utilisation d'armes nucléaires est de manière générale en contradiction avec les normes juridiques internationales incluses dans le droit de la guerre, notamment parce que ces armes ne peuvent faire la distinction entre combattants et civils, et aussi parce qu'elles infligent des souffrances inutiles à des combattants.

Notre action vise à susciter le débat, explique Françoise Denis, de l'ASBL Bomspotting Verviers. Celui-ci n'est pas seulement politique mais aussi juridique. En déposant plainte, nous voulons que le pouvoir judiciaire intervienne pour faire cesser la situation illégale dans laquelle la Belgique s'est mise en acceptant que des armes nucléaires soient entreposées à Kleine Brogel. (Avec Belga.)·