Pas de mesures spectaculaires en Belgique Moins d'ozone: on respire...

DE MUELENAERE,MICHEL

Page 14

Jeudi 13 août 1998

Pas de mesures spectaculaires en Belgique Moins d'ozone: on respire...

Grâce à la diminution des températures et au retour du vent, les conditions atmosphériques se sont quelque peu améliorées, tout au moins pour ce qui est de la concentration en ozone, ce gaz qui provoquerait des ennuis respiratoires et cardiaques. Le réseau de station disséminées sur le territoire belge avait encore enregistré quelques pics dans le Limbourg, ainsi que dans les provinces de Liège (Eupen) et du Luxembourg (Ste Ode et Offagne). En début de soirée, la situation semblait revenir dans l'ordre.

Ces quelques jours ont ramené l'ozone au premier rang des préoccupations, mais aussi reposé la question des mesures pour prévenir cette pollution et de l'information du public. Lors de tout dépassement du seuil de 180 microgrammes par mètre cube, il est en effet prévu qu'un bulletin d'alerte au public soit diffusé.

Mardi, l'avis d'avertissement émis par Celine, la cellule interrégionale de l'environnement, n'a cependant été diffusé qu'à vingt heures... Et encore, ne portait-il que sur les inquiétantes mesures effectuées lundi. Mercredi, le bulletin d'alerte signalant l'enregistrement - mardi -, de 23 dépassements de la cote de 180 microgrammes arrivait à bon port en fin de matinée.

Quant aux mesures à prendre, les autorités belges ne semblent pas disposées à emboîter le pas à nos voisins français qui ont décrété des mesures restrictives pour la circulation routière. Chez nous, on réfléchit à des mesures à long terme, plus structurelles , a expliqué le directeur de Celine, Alain Derouane, à nos confrères de «La Dernière Heure».

S'il faut en croire le secrétariat d'Etat à l'Environnement, ces mesures ne concernent qu'indirectement le trafic routier. Pour celui-ci, on fait appel au civisme des automobilistes en les invitant à rouler en souplesse, à respecter les limitations de vitesse et à emprunter les transports en commun dans les villes.

M.d.M.