Passer à l’heure d’été a-t-il encore du sens ? « Le changement d’heure provoque des accidents »

DE BOECK,PHILIPPE; STAGIAIRE

Page 13

Vendredi 23 mars 2012

Le passage à l’heure d’été a-t-il encore du sens aujourd’hui ?

Non. Cela n’a plus du tout de sens. Nous avons constaté que les études qui ont évalué l’ensemble des effets sur la consommation de l’électricité montrent qu’il y a des surconsommations pour le chauffage et la climatisation. Et cela dépasse les économies d’éclairage grâce au changement d’heure. Avec les nouvelles lampes efficaces qui consomment cinq fois moins, les économies d’éclairage liées à l’heure ont donc fortement chuté. Cet effet va se poursuivre dans les années à venir, ce qui va rendre le bilan énergétique très négatif. Si le prétexte était les économies d’énergie, il n’est donc plus valable. Au contraire, il va devenir une raison de l’abandonner car on va faire plus de dépenses d’énergies à cause de l’heure d’été.

Changer d’heure en été offre-t-il plus de temps pour la pratique de loisirs à l’extérieur…

Pour ces loisirs, les personnes favorisées, sont celles qui travaillent. Pour ceux-là, c’est vrai qu’à la sortie du boulot ils ont une heure de clarté de plus. Mais pour ceux qui ne travaillent pas, il n’y a pas cet avantage. Par contre, il fait très chaud en début d’après-midi et donc la chaleur pousse les gens à commencer plus tard leurs loisirs.

Pour les week-ends et les journées de vacances, c’est toute la population qui subit des effets pervers vis-à-vis de ses loisirs. Comme il fait plus froid le matin, on a donc tendance à aller moins tôt à la plage. On hésite à sortir. Et, dans l’après-midi, on retarde les sorties car il fait trop chaud. L’argument des loisirs est faux pour une grande partie de la population.

Une des critiques principales pointe la perturbation du rythme biologique…

L’arrivée plus tardive de l’obscurité fait que notre organisme se prépare plus tard au sommeil à cause de la lumière. Il est donc tout à fait normal que l’on n’ait pas envie de se coucher à l’heure où on le faisait précédemment. Cet effet apparaît au moment du changement mais surtout à partir du mois de mai. D’après des études récentes, la diminution du sommeil due au changement d’heure augmente le nombre d’accidents cardiaques. On constate également un accroissement des accidents au travail ainsi que sur les routes.

Des rapports parlent aussi de l’augmentation de la pollution…

C’est l’Ached qui a lancé cette idée. Les gens prennent leurs voitures plus tôt pour partir au travail et reviennent plus tard. Cela augmente donc le temps de travail et de surcroît l’utilisation des voitures. A cause de ces deux décalages par rapport aux conditions de lumière et de température, nous avons mesuré des augmentations de polluants photo-oxydants (de gaz d’échappements) à cause du changement d’heure.

Un Etat membre de l’Union européenne peut-il ne pas suivre la Directive européenne sur le changement d’heure ?

Une ordonnance du tribunal de première instance de Luxembourg stipule que la directive sur l’heure d’été est une option pour les Etats-Membres. La Directive fixe seulement une heure commune pour l’espace communautaire. Les pays sont libres de faire ce qu’ils veulent.

Eléonore GabarainIngénieur agronome, présidente de l’Association contre l’heure d’été double (Ached)

Eléonore Gabarain

Ingénieur agronome, présidente de l’Association contre l’heure d’été double (Ached)

« C’est important pour le Marché intérieur européen »

Pourquoi est-ce important de passer à l’heure d’été en Europe ?

Avoir ou non l’heure d’été n’est pas important en soi. Ce qui est important, c’est d’avoir un horaire identique pour le changement d’horaire. L’heure d’été en tant que telle a relativement peu d’effets : elle encourage toutefois la pratique de certaines activités de loisir en soirée et génère quelques économies d’énergie mineures.

En 1977, le passage à l’heure d’été a été introduit avant tout pour économiser de l’énergie. Est-ce encore le cas aujourd’hui, en 2012 ?

Toutes les études en la matière démontrent que, de manière générale, les économies d’énergie sont plutôt restreintes.

Beaucoup de gens semblent se plaindre du passage à l’heure d’été. Pour quelles raisons ?

Je ne dirais pas que beaucoup de gens se plaignent… A la Commission européenne, nous recevons de temps à autre des plaintes de citoyens demandant une adaptation des dispositions actuelles. Certains réclament l’abolition pure et simple du passage à l’heure d’été, d’autres sont par contre favorables à une prolongation de la période de l’heure d’été.

Y a-t-il débat autour de l’instauration de l’heure d’été au sein des institutions européennes ?

En 2007, la Commission a publié un rapport sur l’impact de l’heure d’été (Euclock qui a sondé 55.000 personnes, Ndlr). Hormis l’impact sur la pratique de certains loisirs en soirée et de modestes économies d’énergie, cette vaste étude disait en guise de conclusion que l’heure d’été n’avait pas d’impact significatif. Mais à ma connaissance, aucun Etat membre ne réclame une modification du système actuel. A ce stade, nous ne voyons donc pas la nécessité de lancer une nouvelle enquête ou de publier un nouveau rapport sur le sujet. Je voudrais souligner l’importance qu’il y a de maintenir un système de fuseau horaire harmonisé assurant un bon fonctionnement du Marché intérieur européen.

Un impact sur la consommation d’énergie au sein de l’Union ?

Manifestement oui, mais il est quantité négligeable.

Un impact sur la pollution en Europe ?

Rien ne permet de prouver qu’il y en a un…

La plupart des Etats membres ont adopté l’heure d’été à GMT +2, mais pas la Grande-Bretagne par exemple qui est décalée d’une heure. Un Etat membre peut-il décider de s’en passer ?

Non. La Directive régule non seulement la date et l’heure du changement en mars et en octobre (articles 2 et 3 de la Directive), mais il contraint également les Etats membres à appliquer l’heure d’été avec une heure d’avance sur l’heure d’hiver. Les articles 2 et 3 de la même Directive stipulent que chaque Etat membre doit passer à l’heure d’été au même moment, à 1 heure du matin. Le texte est très clair, il y est explicitement mentionné que « tous les Etats membres » doivent passer à l’heure d’été.

Helen KearnsPorte-parole du Commissaire européen au Transport Siim Kallas

Helen Kearns

Porte-parole du Commissaire européen au Transport Siim Kallas