Pédophilie : l’Eglise belge prête à ouvrir ses archives ?

n.c.

Page 1

Mardi 6 avril 2010

P.7 Pour Éric De Beukelaer, porte-parole des évêques, les comportements du passé pourraient être étudiés, décryptés.

Restituer dans leur dignité ceux qui furent abominablement exploités » ? Cette phrase extraite de l’homélie pascale de Mgr Léonard, prononcée à Malines et à Bruxelles ce week-end, fait montre d’une intention réparatrice du chef de l’Eglise catholique belge à l’égard des victimes des prêtres pédophiles. A titre personnel, Eric De Beukelaer, le porte-parole de la Conférence des évêques de Belgique, estime que les comportements du passé de l’Eglise catholique de Belgique pourraient être décryptés et étudiés. « Si des universitaires voulaient faire la lumière sur ce qui fut, ils recevraient la pleine collaboration de l’Eglise. » L’idée d’une commission rejoint l’esprit des travaux menés en Irlande et aux Etats-Unis sur ce thème.