PERE NOEL EN PEINTURE OU EN VINYLE?

HERMANS,DIDIER; JOACHIM,PAUL

Page 22

Mardi 20 décembre 1994

Père Noël en peinture ou en vinyle?

La création sur informatique, c'est vraiment bien. Non seulement vous pouvez tout reproduire, même une photographie, mais en plus cela va vite et le résultat est parfait. Pour un prix raisonnable, ce qui ne gâche rien. Cela fait deux ans que j'y fais appel pour la décoration de Noël de ma vitrine.

- Moi, il n'y a rien à faire: pour une fête traditionnelle et familiale comme Noël, il me faut le côté artisanal. Le Père Noël dessiné à la main, avec de la vraie peinture, etc. Je trouve que cela dégage plus de chaleur, de sensibilité, d'ambiance de fête. Cela fait plus de dix ans que je décore mes vitrines de la sorte, je ne suis pas près d'y renoncer.

Divisés, les commerçants en cette période festive. En cause, la décoration de leurs vitrines et le dilemme: informatique ou artisanat? Si jusqu'il y a quelques années ce dernier avait un quasi monopole, depuis peu les puces, disquettes et autres souris ont débarqué. Et des sociétés spécialisées se sont créées.

- L'informatique pour la décoration des vitrines, c'est facile, explique Philippe Adam, qui dirige l'une d'elles, Pub Up, à Waterloo. Vous prenez commande de ce que souhaite le client, vous figurez sa vitrine sur l'écran de votre ordinateur et vous lui proposez une épreuve. S'il est d'accord, vous la réalisez. S'il trouve qu'il faut changer ceci ou cela, vous le changez. Et puis vous allez l'installer.

Concrètement, une fois la figuration approuvée par le client, celle-ci est imprimée sur du vinyle autocollant. Un vinyle qui, une fois placé, résiste à tous les types de météo: de - 40 à + 78 degrés!

- Tout peut être réalisé selon ce principe, poursuit Philippe Adam. Un texte, un dessin, un sigle, une reproduction de photo, etc. Dans la dimension et la couleur désirées par le commerçant.

Si pour les dessins et les textes, l'artisan traditionnel est toujours dans le coup, pour la repro de photo il convient d'admettre que l'informatique a un avantage certain.

- Peut-être, mais comparez un dessin réalisé sur écran et le même peint par des artisans! fait remarquer une commerçante adepte de ces derniers. Le premier est froid, plat et plein de petits points; le second, chaud, légèrement en relief et plus humain.

On le voit, les avis sont partagés. Les prix feraient-ils pencher la balance d'un côté plutôt que de l'autre?

- Contrairement à ce qu'on pourrait croire, nous ne sommes pas systématiquement meilleur marché que les petits artisans, avoue «sportivement» le directeur de Pub Up. Nous le sommes évidemment lorsqu'on nous demande un grand nombre de motifs identiques. Et pour cause: nous les imprimons les uns à la suite de l'autre tandis que les autres doivent les peindre un à un.

D'autres commerçants estiment pour leur part qu'informatique et artisanat sont complémentaires: la première pour les lettrages, le second pour les dessins. Au moins ainsi, tout le monde est content...

Et ces bâches qui commencent de plus en plus à inonder les façades?

- Il s'agit d'une mode qui débarque des États-Unis, précise Philippe Adam. Comme pour les vitrines, on peut y faire figurer tout ce qu'on souhaite. Personnellement, je trouve que cela convient très bien lors de ravalement de façades.

D. H.