POLEMIQUE EN GRANDE-BRETAGNE SUR UN MONARQUE QUI EST RESTE MOINS D'UN AN SUR LE TRONE EDOUARD VIII A-T-IL ETE UN TRAITRE OU...

LENEMAN,ESTHER

Page 20

Vendredi 17 novembre 1995

Polémique en Grande-Bretagne sur un monarque qui est resté moins d'un an sur le trône

Edouard VIII a-t-il été un traître ou un pion ?

LONDRES

Correspondance particulière

Il fut roi d'Angleterre pendant 325 jours. Monté sur le trône en janvier 1936, Édouard VIII a abdiqué à la mi-décembre. Un sacrifice fait pour l'amour d'une femme qui ne pouvait devenir reine : Wallis Simpson, Américaine, roturière et divorcée.

Mais si la chronique a surtout retenu l'aspect romantique d'une crise qui a bouleversé l'Angleterre d'avant-guerre, l'abdication d'Édouard VIII avait aussi des mobiles politiques. Comme toute une partie de l'élite britannique, Édouard VIII prônait une politique d'apaisement face au régime nazi. Un régime pour lequel il nourrissait des sympathies à peine dissimulées.

Le fait était connu depuis longtemps mais selon un documentaire, diffusé hier soir sur la chaîne Channel Four, l'ex-souverain a été plus loin. Humilié de se voir refuser le statut qui lui semblait dû, le duc de Windsor a vacillé au bord de la trahison.

S'appuyant sur des documents inédits issus des archives de la PVDE, la police secrète portugaise, et des témoignages de ses proches, « Édouard VIII - le roi-traître» dissèque la partie serrée qui s'est jouée à Lisbonne, en juillet 1940. Pour l'éloigner d'Europe et de ses contacts pro-hitlériens, Winston Churchill venait de nommer le duc de Windsor gouverneur des Bahamas.

Craignant de perdre un allié potentiel, Hitler a aussitôt dépêché dans la capitale portugaise un des chefs de la Gestapo, Walter Schellenberg. Sa mission : convaincre l'ancien roi d'Angleterre de partir se réfugier à Madrid, où il bénéficierait de la protection du général Franco en attendant la victoire nazie et son retour sur le trône.

- Le duc a hésité jusqu'au dernier moment, rapporte un agent secret espagnol dont le télégramme a été retrouvé par les auteurs du documentaire.

La loyauté a pourtant fini par l'emporter. Le 2 août 1940, le duc et la duchesse de Windsor ont embarqué pour les Bahamas. Un demi-siècle plus tard, les historiens restent divisés sur l'importance de cet épisode. Et le degré de responsabilité politique d'un roi qui avait plus de charme que d'intelligence.

ESTHER LENEMAN