Prix du timbre seul : + 44 % en cinq ans

RENETTE,ERIC

Page 25

Vendredi 28 octobre 2011

Poste

A partir de janvier 2012, bpost augmentera le prix de ses timbres-poste. Un « simple » timbre, pour du courrier classique de moins de 75 g, passera de 0,71 euro à 0,75 euro. Par feuillet de 10, le prix d’achat par timbre diminue à 0,65 euro. Depuis février 2007 (0,52 euro le timbre, quelle que soit la quantité), le timbre-poste aura donc augmenté de 44 %. En feuillet multiple, l’augmentation n’est « que » de 25 %.

Le prix du timbre international suit le même cycle, en janvier il atteindra 0,99 euro pour l’Europe à l’achat de cinq timbres minimum (1,09 euro en achat unique) et 1,19 euro pour le reste du monde (1,29 en achat unique).

bpost explique que 90 % des timbres sont achetés sous forme multiple. L’augmentation globale des tarifs respecte évidemment les limites imposées par le contrat de gestion. Elle est justifiée par « la hausse du coût de la vie et d’autre part, des importants investissements consentis pour moderniser l’organisation du traitement du courrier et des services postaux ».

Des investissements dans l’automatisation des services qui se justifieraient par le fait que bpost est confrontée à « une chute accélérée des volumes de courrier (– 3 % au premier semestre 2011). » Bref on augmente donc le coût d’un service qui plaît de moins en moins… Voilà qui ne va pas calmer ceux qui dénoncent la dérive purement financière de bpost dont le rendement reste très confortable (215 millions de dividendes redistribués aux deux actionnaires, dont l’Etat, en 2010) et le bas de laine impressionnant (1,1 milliard d’euros).