POT EN POCH LE CARNET D'ADRESSES DE LA DEBROUILLE POUR LES ETUDIANTS

STAGIAIRE

Page 15

Lundi 4 mars 1996

«Pot en poch»,

le carnet d'adresses

de la débrouille

pour les étudiants

Les programmes de prévention sont souvent conçus par des adultes, pour des jeunes. C'est la raison pour laquelle une quinzaine d'adolescents de l'Athénée royal d'Aywaille et de l'Institut Saint-Raphaël de Remouchamps ont formé, il y a 1 an au sein de l'ASBL comblinois «La Teignouse», un «Groupe de Prévention par les Pairs» se fixant pour mission le développement d'actions et de programmes de prévention donnant la parole aux jeunes.

Ceux-ci ont établi quatre projets d'envergure. Le premier d'entre eux est d'ores et déjà concrétisé. Il s'agit d'un carnet d'adresses régionales répondant à un besoin d'informations des étudiants. «Pot'en poch» - c'est son nom - présente ainsi les coordonnées des maisons de jeunes, d'ASBL, de centres PMS et bien d'autres encore. Ce carnet se veut à la fois pratique, discret et surtout précis dans la description des services rendus.

Cette brochure peut être obtenue gratuitement auprès des centres de jeunes des dix communes se trouvant dans le champ d'action du Groupe, à savoir Anthisnes, Aywaille, Clavier, Comblain, Esneux, Ferrière, Hamoir, Ouffet, Theux et Sprimont. Elle sera aussi distribuée dans les écoles secondaires où se tiendront des animations par les jeunes du Groupe de prévention.

BANDE DESSINÉE...

Le second projet consiste en la réalisation d'une bande dessinée retraçant l'histoire d'un groupe de jeunes dont un membre vit de sérieuses difficultés, tant au niveau de la drogue qu'à celui des rapports garçons/filles et des relations avec le monde adulte. Cette réalisation est en bonne voie puisque le synopsis est terminé et a été confié au dessinateur Francis Carin (Victor Sackville). Ces deux premiers projets ont pu être réalisés grâce à des subventions de la Communauté française.

... CENTRE D'ACCUEIL ET VIDÉO

Le troisième projet est la mise sur pied d'un centre d'information et d'accueil où les jeunes seraient accueillis par d'autres adolescents dont la mission serait de les orienter vers les services habilités à les prendre en charge. Ce service commencera le 1er mai via le téléphone tout d'abord (041-84.44.60), par le biais de contacts plus personnalisés ensuite. Le dernier projet est la réalisation d'une vidéo qui donnerait aux adultes une image la plus réelle possible du monde des jeunes, de leurs besoins, de leurs milieux de vie, leurs angoisses et leurs ambitions.

St.