Pour Bart De Wever, le temps est écoulé

n.c.

Vendredi 15 avril 2011

Bart De Wever s’est montré pessimiste à l’issue de la réunion qu’il a eue avec les présidents des partis francophones. « Les divergences de vue restent importantes », a-t-il constaté.

Le président de la N-VA Bart De Wever s’est montré pessimiste à l’issue de la réunion qu’il a eue avec les présidents des partis francophones et le négociateur royal Wouter Beke. « Les divergences de vue restent importantes et le temps est écoulé », a-t-il dit sur la VRT. Bart De Wever s’est peu exprimé sur le contenu de l’entretien mais il apparaît qu’il y a eu peu d’avancées.

Selon le président de la N-VA, l’atmosphère n’est pas positive. Il met la pression sur les négociations. « Il est évident que des conclusions vont devoir être tirées prochainement », a-t-il dit évoquant la fin du mois. « Si nous ne sommes nulle part ou si nous arrivons quelque part où nous ne voulons pas être c’est que le moment est venu de dire : est-ce que cela a encore un sens d’y aller ou non ? », a-t-il insisté.

Bart De Wever n’a pas caché son courroux alors qu’il fait l’objet de critiques y compris dans le rang de certains partis flamands. L’ancien chef de file du SP.A Louis Tobback mais aussi l’Open VLD ne l’ont pas épargné ces derniers temps. « Si on continue à agir de la sorte en vue de nous mettre à mal, c’est la position des Flamands dans la négociation qui sera affaiblie », a-t-il dit.

(Belga)