Près de dix ans d'enquêtes

n.c.

Vendredi 2 mars 2007

La plus haute instance du Royaume-Uni a décidé vendredi que l'enquête judiciaire sur la mort de la princesse Diana et de son compagnon Dodi, devrait se dérouler en présence d'un jury, constituant le dernier développement d'un feuilleton judiciaire qui dure depuis près de dix ans.

1997

- 31 août: la princesse Diana, Dodi al-Fayed et leur chauffeur Henri Paul meurent dans un accident de voiture dans le tunnel du pont de
l'Alma à Paris. Leur garde du corps Trevor Rees-Jones est le seul survivant. Six photographes qui pourchassaient le véhicule sont placés en
garde à vue.
 

- 2 septembre: ouverture d'une enquête dirigée par le juge d'instruction Hervé Stephan. Le père de Dodi, le milliardaire Mohamed al-Fayed,
lance une procédure civile. Les parents du chauffeur également.
 

- 5 septembre: dix photographes sont mis en examen pour "homicide et blessures involontaires".
 

- 9 septembre: les analyses montrent que Paul avait un taux d'alcoolémie élevé et prenait des anti-dépresseurs.
 

1999

- 29 janv : Fin de l'enquête de la justice française - 3 septembre: le juge Stephan rend ses conclusions: Paul est responsable. Les
photographes bénéficient d'un non-lieu. Mohamed al-Fayed fait appel.
 

2000

- 31 oct : Confirmation du non-lieu par la Cour d'appel.
 

2002

- 4 avr : La Cour de cassation rejette les ultimes recours de M. al-Fayed et de la famille du chauffeur.
 

2004

- 6 janvier : la justice britannique ouvre une enquête sur la mort de Diana et de Dodi, et charge John Stevens d'enquêter sur les
allégations de complot.
 

2006

- 14 déc: Lord Stevens publie les résultats de son enquête.
Il écarte toute idée de complot et confirme qu'il s'agit d'un "tragique accident" provoqué par la vitesse de la voiture poursuivie par les
paparazzis.
 

2007

- 8 jan: reprise de l'enquête judiciaire britannique par la juge Elizabeth Butler-Sloss.
 

- 15 jan: la juge décide de ne pas convoquer de jury pour son enquête. Mohamed al-Fayed fait aussitôt appel.

 - 2 mars: la Haute cour de Londres ordonne la présence d'un jury.

(avec AFP)