Procès Jratlou: l’accusé affiche une façade rigide

n.c.

Jeudi 7 juin 2012

Après les médecins légistes, les experts psychologues et psychiatres ont été entendus, jeudi, devant la cour d’assises du Hainaut. Mohamed Jratlou doit répondre du meurtre de son fils Younes, 4 ans, disparu la nuit du 25 au 26 octobre et retrouvé dans les eaux de la Lys, à Comines, le 10 novembre 2009. Jeudi matin, les experts légistes sont venus confirmer que la mort de Younes résultait d’une compression thoracique mécanique et d’une asphyxie des voies aériennes. « Tout autre cause du décès a été écartée. Tant la noyade, l’empoisonnement, qu’un accident. Younes n’a pas non plus subi de sévices sexuels », a indiqué le témoin.

Articles similaires :