Quelle dette wallonne ?

BELGA; LORENT,PASCAL; COPPI,DAVID

Page 7

Jeudi 10 décembre 2009

n.c.

Brèves (1)!

Quelle dette wallonne ?

La dette réelle de la Wallonie est-elle supérieure à 11,5 milliards d’euros, soit bien plus que la dette officielle de 4,5 milliards ? Après l’avoir confié dans nos colonnes (Le Soir de samedi), Willy Borsus (MR) l’a répété ce mercredi lors des débats budgétaires en commission. L’affirmation a fait bondir le ministre wallon du Budget, André Antoine (CDH) : « La dette souscrite par la Région est de 4,5 milliards. Puis vient celle d’autres organismes et pour laquelle notre seul engagement est de rembourser, via un subside garanti sur vingt ans, 60 % de l’investissement. (P.Lt.)

Flandre

n.c.

Brèves (4)!

Flandre

Offensive à Renaix

Interpellé par le député UF-FDF Christian Van Eyken, Geert Bourgeois (N-VA), ministre flamand de l’Intérieur, donne raison au Collège de Renaix (en Flandre) qui a fait apposer deux plaques de rues unilingues en néerlandais, malgré le régime des facilités. (D.Ci)

Périphérie

Observateurs

Une délégation du Conseil de l’Europe effectuera, du 16 au 18 décembre, une nouvelle mission d’évaluation de la démocratie locale et régionale en Belgique. Composée du Français Guégan et du Serbe Milovanovic, elle abordera les questions communautaires. (b)

Fiscalité

n.c.

Brèves (2)!

Fiscalité

Le PS veut supprimer la redevance TV en 2013

Le PS maintient sa proposition de supprimer la redevance télévision en 2013, a indiqué mercredi la chef de groupe socialiste au parlement wallon, Isabelle Simonis, lors du débat budgétaire. Selon elle, une suppression immédiate ne serait pas concevable dans les circonstances actuelles : elle priverait la Région d’une recette de 145 millions d’euros. La députée socialiste a contesté l’argument de la rage taxatoire soulevé par l’opposition : depuis 2008, la redevance radio a été supprimée et la redevance télévision a été réduite de 163 à 100 euros. (b)

Les Belges convaincus que leurs politiciens sont corrompus

Les Belges convaincus que leurs politiciens sont corrompus

82% des Belges considèrent que la corruption gangrène leurs institutions politiques nationales, régionales et locales. Des chiffres dans la moyenne européenne, selon Eurobaromètre. 78% des Belges jugent que la corruption est un « problème majeur » dans leur pays. Un Belge sur deux pense que cette corruption est due à une proximité trop grande entre hommes d’affaires et politiciens. (b)