Refus du projet de lotissement au Hayen

AUBERT,ESTELLE

Page 9

Mardi 21 février 2006

Sprimont

C'est un avis défavorable que le collège échevinal de Sprimont a rendu sur la demande de lotir sur le site du Trixhe-Nollet à Hayen. Et c'est la troisième fois que la commune rejette la demande du propriétaire qui essaye, depuis 1987, de valoriser ses terrains situés entre Beaufays et Dolembreux.

Cette fois, cependant, « l'avis n'est pas unanime » précise le bourgmestre Claude Ancion. Il y a, d'un côté, des échevins contre le projet de bâtir sur ce site naturel classé et, de l'autre, des édiles qui, estimant qu'il faut aller de l'avant, jugent qu'il est préférable de laisser construire tout en imposant des conditions strictes.

L'avis négatif vient en tout cas soulager le groupement de défense du Trixhe-Nollet. Les défenseurs du site classé au patrimoine paysager avaient repris les armes en novembre dernier en apprenant la nouvelle demande de permis pour lotir cinq parcelles de 2.000 à 4.000 mètres carrés. Ils s'opposent à la dénaturation de la zone champêtre connue pour son chantoir et sa zone humide, autant qu'au propriétaire dont ils redoutent les méthodes.

L'homme d'affaires bruxellois M. Leveaux avait en effet obtenu le passage de zone agricole en zone d'habitat rural de 5 des 10 hectares de sa propriété. Depuis lors, le groupement de défense s'active pour protéger les lieux et n'entend pas baisser la garde.

L'avis du collège sprimontois va maintenant être transmis au fonctionnaire délégué de la Région wallonne. Ce sera à lui de prendre la décision d'accorder ou de ne pas accorder le permis.