ROCHEFORT AFFIRME:UNE VILLE QUI RIT EST UNE VILLE QUI VIT

BARRIER,JOSEPH

Page 20

Lundi 21 mai 1990

Rochefort affirme:

une ville qui rit

est une ville qui vit

On l'avait cru plus que compromis, le Xe Festival international du rire à Rochefort, en raison du désengagement de la RTBF. Mais la ville a relevé le gant. Elle tenait à fêter le Xe anniversaire de cet événement qui l'a rendue célèbre. Elle le célébrera donc, grâce au travail opiniâtre des comitards de l'asbl «Festival du Rire» qui, l'an dernier, a pris le relais de l'administration communale.

Durant quatre jours, du 23 au 26 mai, Rochefort sera en fête. «Une ville qui rit est une ville qui vit»: telle est la devise de la capitale namuroise de la Famenne. En quelques semaines, car le temps pressait, l'asbl a réussi à élaborer un programme à la mesure des neuf éditions précédentes qui avaient présenté des noms tels que Patrick Sébastien, Roland Magdane, Popeck, Michel Leeb, Pierre Desprogres, Sim, Lagaf, et bien d'autres. Cette année, Devos et Boujenah viendront pour la première fois à Rochefort, ils seront bien sûr les grandes vedettes du Xe Festival.

Le mercredi 23 mai, à 19 heures, la Loterie Nationale ouvrira le Festival par le tirage de sa «Tranche du rire» et offrira le spectacle inaugural avec Marion, l'Institut et Etienne et Eugène.

Le soir de l'Ascension, à 20 heures, après la première série éliminatoire, Raymond Devos occupera avec son one man show: «Et le spectacle continue!» Le vendredi 25, à 20 heures, après la deuxième éliminatoire, Michel Boujenah présentera son spectacle «L'Ange gardien».

Enfin, le samedi 26, à 19 h 30, Rochefort désignera le lauréat de son trophée. Le spectacle, avec sur scène, les vingt musiciens de la grande formation «Dr Dues C°», permettra au public de revoir et d'applaudir à nouveau les anciens grands prix du rire: André Valardy, Dieudonné Kabongo, Taloche, Victor Gravy et Angel Ramos Sanchez. François Pirette, la vedette qui monte clôturera ce Festival du rire. Comme l'an dernier, la manifestation sera présentée par Christian Marin.

Dans le cadre de ce Festival, Rochefort vivra, durant l'après-midi de l'Ascension, «Rochumour», le cortège joyeux des chars, réalisés par les sociétés et les sections locales.

J. B. (M.)

Pour le Festival, le prix des places a été fixé à 50 F pour la soirée du 23, à 600 F pour le 24, à 500 F pour le 25 et 400 F pour le 26. Les enfants de moins de 12 ans payeront 200 F. Pour la quatre soirées, l'abonnement sera de 1.350 F, avec en cadeau, une entréegratuite, du 23 au 27 mai, aux Grottes de Han et de Rochefort, à la Station RTT de Lessive, au château de Lavaux-Ste-Anne, au musée de Rochefort, au château comtal de Rochefort, et au GLT (uniquement le 25 pour celui-ci). La réservation des places, sauf pour la soirée initiale, est assurée par téléphone 084/21.25.37.