Le Shopping Cora est à l’étroit, mais l’ASBL Urbagora veille

GEELKENS,MELANIE

Page 19

Mardi 15 mars 2011

Rocourt Une extension pour rester compétitif

Le Shopping Cora de Rocourt va-t-il bientôt s’offrir une cure d’agrandissement ? La direction du centre commercial souhaite doter le complexe d’une extension de 5.000 m2. Un aménagement destiné à agrandir les parties gauche et droite de l’actuelle galerie.

« Depuis cinq ou six ans, nous sommes victimes de l’arrivée d’un grand nombre de concurrents, reconnaît le directeur, Gilbert Debes. Médiacité, Galeries Saint-Lambert, les zonings de Blegny et de Hognoul… La fréquentation du site connaît une lente érosion. Nous ne donnerons pas de chiffres, mais c’est vrai que la galerie est en légère régression. Nous avons absolument besoin de nous renforcer pour préserver notre activité, mais aussi afin de pérenniser l’emploi. »

L’extension devrait non seulement permettre d’agrandir certaines surfaces existantes, mais aussi de créer quelques nouveaux commerces (horeca, textile, équipements de la maison).

Agrandir mais aussi créer

Mais pour l’ASBL Urbagora, ce projet constitue « une menace pour la survie d’une partie du commerce urbain ». Le groupe de réflexion liégeois demande aux autorités communales de ne pas autoriser l’agrandissement et estime que l’avenir du site devrait être repensé pour mieux s’intégrer à la ville et pour proposer une offre diversifiée par rapport au centre.

L’Union des classes moyennes (UCM) est habituellement très critique vis-à-vis des nouveaux projets commerciaux. Elle juge quant à elle qu’il « ne faut pas être toujours contre tout. C’est une extension très limitée, justifiée par des problèmes de concurrence. Nous préférons renforcer les centres existants plutôt que de créer de nouveaux complexes ailleurs ! ».

La demande de permis d’urbanisme est actuellement étudiée par la Ville de Liège. L’enquête publique, lancée le 28 février dernier, prend fin ce mardi.

Une fois les différents avis analysés, le collège communal devra décider s’il accède ou non à la requête du Shopping Cora. La décision devrait tomber en juin prochain.